BFMTV

En Thaïlande, les moines rendus obèses par l'afflux d'offrandes

Des moines bouddhistes en Thaïlande font un check-up médical dans un hôpital à Bangkok, le 12 novembre 2018

Des moines bouddhistes en Thaïlande font un check-up médical dans un hôpital à Bangkok, le 12 novembre 2018 - Romeo GACAD, AFP

Les boissons sucrées et gâteaux industriels s'invitent massivement dans les offrandes aux moines en Thaïlande.

Chaque jour, des milliers de moines bouddhistes font la tournée des offrandes à travers la Thaïlande. Les sodas et gâteaux industriels qu'ils récoltent les rendent souvent obèses, un phénomène devenu un vrai problème de société dans le royaume.

"Avant de venir ici et de me mettre au régime, je pouvais à peine marcher 100 mètres sans me sentir fatigué", explique Pipit Sarakitwinon, venu faire un "check-up" dans un hôpital spécialisé dans le traitement des moines. Ces derniers sont plus de 300.000 dans ce pays majoritairement bouddhiste de près de 70 millions d'habitants. Il se réjouit d'être passé de 180 à 150 kilos depuis qu'il s'est mis à la diète en début d'année.

Diabète et hypertension

La tradition de faire des offrandes en nature aux moines est très ancrée en Thaïlande, mais aussi en Birmanie ou au Cambodge voisin, où les statues de Bouddha le montrent joufflu. Mais la classique obole de riz s'est transformée en paniers de "junk-food".

Nombre d'entre eux reçoivent les dons sans bouger de leur temple. Et, dans les supermarchés, des rayons entiers sont consacrés à ces offrandes toutes prêtes, empilées dans un seau jaune.

Ce goût pour des offrandes trop grasses, trop sucrées ou trop salées, donne des taux de diabète et d'hypertension au sein du clergé bouddhiste qui affolent les autorités sanitaires, dans un pays où plus généralement l'obésité progresse.

Selon une étude réalisée cette année dans le nord-est de la Thaïlande, l'un des États les plus touchés par l'obésité en Asie, sur plus de 3.500 moines examinés, 15% étaient obèses. L'universitaire Jongjit Angkatavanich affirme même, études à l'appui, que les taux d'obésité montent à 48% chez les moines interrogés.

En décembre 2017, la junte militaire au pouvoir en Thaïlande a publié une Charte de la Santé des moines, les enjoignant à prendre soin de leur corps

I.V., avec AFP