BFMTV

Elections américaines: l'avance de Clinton réduite à la marge d'erreur

Hillary Clinton, le 5 septembre 2016.

Hillary Clinton, le 5 septembre 2016. - Justin Sullivan - Getty images North America - AFP

L'avance d'Hillary Clinton devant son rival dans la course à la Maison Blanche, Donald Trump, s'est réduite à 3 points, soit l'équivalent de la marge d'erreur.

La démocrate Hillary Clinton obtient 45% des intentions de vote des électeurs qui iront voter, contre 42% pour Donald Trump, selon un sondage réalisé pour le New York Times et la chaîne CBS publié ce jeudi. Ce faible écart entre les deux candidats équivaut à la marge d'erreur.

Le précédent sondage New York Times/CBS, publié le 19 octobre dernier, donnait 9 points d'avance à Clinton (47%) devant Trump (38%).

Environ 62% des électeurs affirment que l'enquête sur l'affaire des e-mails d'Hillary Clinton, menée par le FBI, ne changera pas leur vote. 32% affirment cependant que cette révélation pourrait les amener à ne pas voter pour la candidate démocrate. Ce sondage confirme le resserrement de l'écart entre les deux candidats.

La remontée fulgurante de Donald Trump dans les sondages

Le milliardaire était même donné gagnant, dans un autre sondage réalisé pour le Washington Post et la chaîne ABC, publié ce mardi. Donald Trump y devance Hillary Clinton de 1 point avec 46% des intentions de vote, son avance restant elle aussi dans une marge d'erreur de 3 points.

L'enthousiasme des partisans de la démocrate s'est particulièrement effrité passant de 52% le 22 octobre à 45% le 30 octobre dernier, selon cette étude du Post/ABC.

Les résultats de l'élection toujours incertains

Les modèles du New York Times et du site FiveThirtyEight prédisent toujours une victoire de la démocrate avec respectivement 86% et 67% de probabilité. Mais la moyenne des sondages montre un écart réduit à moins de deux points, certains plaçant les deux candidats à égalité.

Les états-majors préfèrent disséquer les études plus pertinentes, mais parfois contradictoires, réalisées dans la douzaine d'Etats-clés qui peuvent basculer d'un côté ou de l'autre.

A.Mi avec AFP