BFMTV

Écoles ouvertes ou cours à distance: face au Covid-19, comment s'organisent nos voisins européens?

Rentrée dans un lycée à Rennes, le 1er septembre 2020

Rentrée dans un lycée à Rennes, le 1er septembre 2020 - Damien Meyer © 2019 AFP

Alors que l'Europe opère un tour de vis général de ses restrictions pour lutter contre la Covid-19, mais dans plusieurs pays, les établissements scolaires restent malgré tout ouverts.

Emmanuel Macron doit annoncer ce mercredi soir à 20 heures de nouvelles mesures de restrictions pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 en France. Si la piste d'un reconfinement de quatre semaines est très sérieusement envisagée, les écoles, collèges et lycées devraient garder leurs portes ouvertes, indiquent ce mercredi matin des sources concordantes à BFMTV - une positition qui peut encore toutefois évoluer d'ici à l'allocution du président de la République.

Alors que la circulation du coronavirus s'est fortement accélérée ces derniers jours en Europe, les pays ont chacun leur tour durcit leur arsenal de restrictions pour endiguer la propagation de l'épidémie. Mais dans de nombreux cas, les écoles du primaire et du secondaire sont épargnées, et restent ouvertes.

Les écoles ouvertes en Espagne et en Irlande

L'Espagne a franchi le cap du million de cas de Covid-19 la semaine dernière, et le gouvernement a annoncé dimanche l'instauration d'un état d'urgence sanitaire jusqu'à début mai, et d'un couvre-feu dans presque tout le pays de 23h à 6h. En revanche, les autorités de santé ont insisté sur le fait que les écoles devaient être les derniers lieux à fermer.

"Nous devons maintenir le présentiel dans les écoles le plus tard possible", a déclaré le secrétaire général de la Santé, Marc Ramentol lundi, rapporte El Pais. La porte est toutefois ouverte à la mise en place de cours à distance, précise le quotidien.

L'Irlande a été le premier pays de l'Union européenne à reconfiner sa population, dès le 21 octobre et pour six semaines. Seules les écoles demeurent ouvertes au cours de cette période. "Garder les écoles et les services de garde et d'éducation de la petite enfance ouverts pendant la crise du Covid-19 est une priorité du gouvernement", explique le site officiel Citizens Information.

Des règles sanitaires ont été mises en place dans les établissements scolaires afin d'éviter une propagation du virus entre élèves. Gestes barrières et distance sociale sont évidemment de mise, et les enfants sont regroupés en petits groupes dans les classes, devant au maximum rester entre eux.

L'Allemagne doit décider mercredi, lors d'une réunion de crise, d'un tour de vis supplémentaire dans l'espoir d'enrayer la propagation rapide du Covid-19. Selon les médias, la chancelière Angela Merkel préconise un confinement léger avec fermeture des restaurants et bars, ainsi qu'une interdiction des rassemblements publics. Les écoles et crèches resteraient en revanche ouvertes.

Des cours à distance en Belgique et en Italie

Dimanche, les autorités de la Belgique francophone ont prévenu les collèges et lycées qu'ils devraient organiser les cours en ligne à compter de mercredi, et pour trois jours. Dans le même temps, les vacances de la Toussaint, prévues du 2 au 6 novembre chez nos voisins, sont prolongées jusqu'au 11 novembre inclus.

Après cette date, deux pistes sont sur la table selon Sud Info: la poursuite d’un enseignement totalement à distance ou la mise en œuvre "d’un enseignement hybride, fait d’une alternance de jours en classe, et de jours d’enseignement à distance".

En Irlande du Nord, parmi les nouvelles restrictions mises en place mi-octobre, la fermeture des écoles a été annoncée jusqu'au 2 novembre au moins. Leur situation sera alors revue, explique la BBC. Au Pays de Galles, l'école sera réouverte début novembre, mais seulement pour les enfants jusqu'à 12 ans.

En Italie, après des chiffres de contamination records, un tour de vis a été donné par le gouvernement: cinémas, théâtres, salles de gym et piscines ont fermé, et les bars et restaurants doivent cesser de servir après 18h. Si les écoles, collèges et maternelles restent ouvertes, 75% des classes dans les lycées et les universités doivent avoir lieu en ligne. Certains établissements "pensent déjà à déjà à tout mettre en ligne", note le quotidien italien Corriere Della Sera.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV