BFMTV

Ebola: l'aide-soignante espagnole en "danger grave" de mort

Les pompiers stationnent à l'extérieur de la résidence où vivent Teresa Romero et son compagnon, le 8 octobre.

Les pompiers stationnent à l'extérieur de la résidence où vivent Teresa Romero et son compagnon, le 8 octobre. - Curto de la Torre - AFP

L'état de Teresa Romero, 44 ans, s'est dégradé ces dernières heures. Cinq autres personnes restent hospitalisées à titre préventif.

La situation est critique. En Espagne, l'état de santé de l'aide-soignante atteinte du virus Ebola s'est violemment dégradé, ce jeudi, selon l'hôpital de Madrid où elle est soignée. Selon les dernières informations, qui émanent du président de région, la malade serait même en "danger grave" de mort".

"Nous voulons manifester notre soutien à la personne qui a été infectée par le virus Ebola, qui souffre en ces moments d'une très grave affection, et dont la vie est en grave danger", a déclaré Ignacio Gonzalez devant l'assemblée régionale.

Contaminée après avoir soigné deux religieux espagnols

Teresa Romero, aide-soignante à l'hôpital Carlos III de Madrid, faisait partie de l'équipe ayant traité deux religieux espagnols contaminés par le virus, et décédés le 12 août et le 25 septembre.

Mercredi, l'aide-soignante espagnole s'était exprimée publiquement pour la première fois, confiant se sentir "un peu mieux". 

Cinq autres personnes encore hospitalisées

Outre l'aide-soignante, cinq autres personnes sont toujours hospitalisées jeudi, à titre préventif, à l'hôpital Carlos III. Une enquête est en cours afin d'identifier tous les habitants de la région qui ont pu être exposés: l'aide soignante a présenté des symptômes dès le 29 septembre, mais n'a été hospitalisée que le 6 octobre.

A. K. et Jé. M., avec AFP