BFMTV

Dour Festival: 100% des voitures contrôlées contenaient de la drogue

Le Dour Festival rassemble chaque année des dizaines de milliers d'amateurs de musique.

Le Dour Festival rassemble chaque année des dizaines de milliers d'amateurs de musique. - Virginie Lefour - Belga - AFP

La police belge a mené une opération antidrogue de grande ampleur à l'ouverture du festival de musique. Des contrôles qui se sont soldés par de nombreuses saisies.

L'histoire pourrait presque prêter à sourire: à l'entrée du festival de Dour mercredi après-midi, en Belgique, chaque voiture contrôlée par les policiers contenait de la drogue, rapporte RTL.be. Quelques heures après le début de l'opération, le nombre de contrôles positifs a toutefois chuté drastiquement, peut-être en raison d'un bouche-à-oreille entre festivaliers.

Durant cinq heures, quelque 50 policiers et 6 maîtres-chiens ont ainsi fouillé méticuleusement une partie des véhicules qui pénétraient dans l'enceinte du célèbre festival de rock. Une opération de grande ampleur et une politique de tolérance zéro, notamment en réaction à la mort d'un jeune Français de 25 ans l'an dernier, décédé d'une overdose au camping jouxtant le festival.

Cocktail de drogues

"Les éditions précédentes ont montré que la vente de produits stupéfiants n’était pas que le fait de dealers locaux. Dour n’est pas une zone de libre-service", a martelé le procureur du roi Christian Henry, rapporte Sud-Presse.

Visiblement, les amateurs de musique ne s'attendaient pas à de tels contrôles. Résultat, selon Sud-Presse, des drogues de toutes sortes ont été saisies: cannabis, ecstasy, LSD, cocaïne, champignons hallucinogènes, héroïne... Et de nombreux PVs ont été dressés pour consommation et trafic.

Le festival, étendu sur cinq jours cette année jusqu'à dimanche, attend près de 225.000 personnes sur la totalité de l'événement, avec une moyenne de 45.000 festivaliers chaque jour.

A. G.