BFMTV

Déconfinement en Italie: Paola et Michele, les nouveaux amoureux de Vérone, vont se rencontrer

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Tiziana FABI / AFP

Paola Agnelli et Michele d'Alpaos habitent tous deux Vérone et se sont retrouvés confinés, en raison du coronavirus, dans des immeubles se faisant face. C'est donc à 30 mètres de distance qu'ils sont tombés amoureux. Et ce lundi, le déconfinement va permettre à l'Italie de redescendre dans la rue, ouvrant au jeune couple de nouvelles perspectives.

La comparaison est tentante. Paola et Michele sont tombés amoureux à Vérone, et depuis un balcon. Difficile en en effet de ne pas songer à Roméo et Juliette, la plus célèbre intrigue de William Shakespeare. Commentant auprès de France Info son histoire d'amour, à la fois suscitée, avivée et contrariée par le confinement imposé par la lutte contre le coronavirus, dans un pays où la maladie a tué déjà près de 29.000 personnes, Paola Agnelli a cependant mis le holà:

"J’espère que notre histoire aura une fin différente".

Et l'heure du déconfinement, qui résonne ce lundi en Italie, marque aussi une nouvelle étape pour eux. 

We Are the Champions

Paola Agnelli, 39 ans, et avocate de son état, a expliqué au Daily Mail que son idylle à longue distance sociale était née au soir du 17 mars alors que sa sœur Lisa jouait We Are the Champions de Queen au violon pour les riverains. Ce soir-là, elle a remarqué la présence de Michele d'Alpaos, 38 ans, dont elle apprendra plus tard que hors confinement, il travaille dans la banque, sur le balcon d'en face.

Malgré ces circonstances exceptionnelles et contraintes, l'enchaînement qui a suivi n'a rien pour surprendre: Michele s'est d'abord enquis du nom de Paola, l'a ajoutée sur Instagram et d'autres réseaux sociaux via lesquels ils ont commencé à échanger des messages.

Le chat s'est mué en SMS puis en coups de fil, toujours depuis le balcon. "Nous nous parlons au téléphone 10.000 fois par jour. Nous avons appris à connaître les valeurs de l’autre", a ponctué Paola auprès de France Télévision.

"On a de la chance de pouvoir se voir depuis le balcon. On va sur le balcon, on se téléphone et on peut se voir à 30 mètres de distance", a appuyé Michele dans un entretien publié dimanche par The Independent.

Ces 30 mètres n'étaient pas de nature à décourager le romantisme de Michele qui n'a pas oublié d'envoyer des fleurs à Paola pour Pâques, ni d'écrire son nom sur un grand drap et de déployer cette banderole sur la rambarde ceignant le toit de son bâtiment. Initiative qui a bien sûr atterri sur le compte Instagram de sa destinataire. 

La balade à vélo

L'avocate, répondant aussi à The Independent n'a pourtant pas cherché à masquer les difficultés de la situation:

"Il y a tellement de restrictions à observer comparé à ce à quoi une relation doit normalement faire face".

Ils ont cependant trouvé une autre solution pour se voir: se parler à travers le portail barrant l'accès à l'immeuble de Paola. C'en est bientôt fini toutefois de ces remparts (en partie au moins). Car l'Italie commence son déconfinement dès ce lundi.

"Je lui ai dit qu'à minuit pile je sonnerai à sa porte pour la voir", a confié Michele au quotidien britannique.

Si la Vénétie permettra la réouverture des bars et des restaurants, fermant seulement les terrasses des établissements, les amoureux ont d'autres projets. Ils pensent partir en balade à vélo, emmenant leur masque dans ce voyage. Paola sait ce qu'elle veut. 

"D'abord, nous voulons nous rencontrer dans le jardin à côté de chez nous pour notre premier câlin", a-t-elle affirmé.

Mais ils n'ont attendu ni les premiers tours de roue ni cette escapade champêtre en milieu urbain pour passer à la vitesse supérieure. Sur Facebook, en effet, ils ont déjà indiqué être en couple. 

Robin Verner