BFMTV

D'une école primaire au Capitole: l'histoire des moufles de Bernie Sanders

Bernie Sanders lors de l'investiture de Joe Biden.

Bernie Sanders lors de l'investiture de Joe Biden. - Brendan Smialowski

Un cliché de Bernie Sanders, sénateur américain, figure du socialisme local et ancien candidat à la désignation démocrate pour la présidentielle, l'a immortalisé visage fermé et jambes croisées durant la cérémonie d'investiture de ce mercredi. Un détail a particulièrement retenu l'attention: ses moufles.

Bernie Sanders n'a pas habitué l'électorat américain à le voir prendre des gants. Il l'a cette fois surpris en enfilant des moufles. Ce mercredi, le sénateur - revendiqué socialiste - du Vermont, ex-candidat à la primaire démocrate, a assisté à l'investiture du 46e président des États-Unis, Joe Biden.

Une photo de l'AFP, le montrant bien calé dans son siège, jambes croisées, le visage apparemment renfrogné au-dessus d'une épaisse parka, a connu un beau succès sur Internet depuis, au point de transformer son objet en mème.

Bernie Sanders lors de l'investiture de Joe Biden, les moufles en avant.
Bernie Sanders lors de l'investiture de Joe Biden, les moufles en avant. © Brendan Smialowski

Sur les réseaux sociaux, on a ainsi pu voir la silhouette de Bernie Sanders s'incruster sur une banquette de métro, dans l'arrière-plan de La Cène de Léonard de Vinci, etc. Mais la pose du sénateur a elle-même été éclipsée: très vite, ce sont les moufles de l'homme politique qui ont paru fasciner les internautes et la presse américaine.

"Le froid, on connaît"

CBS News n'a pas tardé à interroger le principal intéressé sur le choix de cet accessoire vestimentaire dont les motifs tranchaient par leur simplicité avec les costumes de grande marque et les tenues officielles qu'arboraient généralement les invités de la cérémonie. "Dans le Vermont, le froid, on connaît. Et la mode ne nous intéresse pas tellement. On veut juste avoir chaud".

Le Washington Post a retracé l'origine et le parcours de cette paire hors pair. Elle est l'oeuvre de Jenny Ellis, institutrice en CE1 à Essex Junction dans le Vermont. Celle-ci a commencé à fabriquer des moufles il y a plusieurs années. Son modus operandi est le suivant: elle récupère des vieux pull en laine, taille à l'intérieur puis coud ensemble diverses pièces grâce à la machine que lui a offerte sa mère quand elle avait 12 ans. Supportrice de Bernie Sanders, elle lui a envoyé le fruit de son labeur en 2016.

"Quand il a perdu la primaire démocrate en 2016, j'avais le coeur brisé, parce que je pensais qu'il ne serait sans doute plus jamais candidat. Je me suis dit que j'aimerais lui faire une paire de moufles".

L'heureuse surprise de Jenny Ellis

En 2019, on les retrouve aux mais de Bernie Sanders. Démentant les craintes de Jenny Ellis, il s'est en effet lancé dans une nouvelle campagne pour tenter de décrocher la désignation démocrate pour la présidentielle. Dans ce cadre, il s'entretient au détour d'un déplacement avec une employée du centre médical de l'Université de Pittsburgh, qui lui dit incidemment qu'elle a froid aux mains. Bernie Sanders se déleste alors de ses précieuses laines pour les lui donner. Là encore, une photo a gravé la scène.

Après avoir vu ce don, Jenny Ellis a résolu de produire dix nouvelles paires de moufles, et les a expédiées à l'équipe du sénateur. L'une d'entre elles a donc atterri sur les mains de son champion ce mercredi. "Je me sens honorée qu'il les ait portées. Le fait qu'il les porte encore m'enchante et me flatte", a-t-elle confié au quotidien de Washington.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV