BFMTV

Coronavirus: Le Drian annonce l'envoi par la Chine de deux avions chargés de matériel médical

Dans un entretien à BFMTV ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé l'arrivée d'un avion en provenance de Chine sur le sol français dans la matinée, et l'atterrissage jeudi d'un second appareil. Ces deux longs-courriers apportent du matériel médical.

Si le fléau a jailli de la Chine, celle-ci tente à présent d'apporter une partie de la solution. Dans un entretien que le ministre des Affaires étrangères a accordé à BFMTV ce mercredi, Jean-Yves Le Drian a ainsi signalé que la Chine avait envoyé deux avions vers la France, lourds d'un matériel médical qui doit nous aider à affronter la propagation du coronavirus.

"Aujourd’hui, s’est posé un avion chinois avec du matériel de protection, il y en aura encore un autre demain", a assuré le chef de la diplomatie. Le premier appareil s'est ainsi posé en France à 5h30 ce mercredi. 

Entre autres accessoires et produits, la Chine nous fait parvenir un million de masques, une denrée particulièrement précieuse pour les personnels hospitaliers. "C’est un geste qu’il faut apprécier", a admis le ministre. Celui-ci a cependant tempéré: "Nous avions nous-mêmes apporté à la Chine notre forme de solidarité à l’égard des autorités, en livrant du matériel de protection, à Wuhan surtout. Les Chinois qui commencent progressivement à sortir de ces difficultés nous ont renvoyé cette solidarité." 

Encore plus de 6000 Français bloqués au Maroc

Jean-Yves Le Drian a aussi fait le point sur les deux autres dossiers prioritaires du Quai d'Orsay. Tout d'abord, il a abordé le chapitre du calfeutrage de l'Europe, confirmant que "les frontières de l’espace Schengen et de l’Union Européenne sont bien fermées depuis hier comme prévu par le Conseil européen et comme annoncé par le président de la République". 

Surtout, il a livré les statistiques les plus récentes des Français en séjour en-dehors de nos frontières et qui s'y trouvent encore bloqués. Ils sont 6000 à 7000 au Maroc, 4000 en Tunisie, plus d’un millier en Algérie. Le ministre des Affaires étrangères a aussi mentionné le souhait de nombreux Français actuellement présents à Dubaï, en République Dominicaine, au Portugal et au Pérou, de rentrer au pays. 

Robin Verner