BFMTV

Coronavirus: en Argentine, une église se transforme en bar pour déroger aux restrictions sanitaires

f00a71/90f8f65ac75ad96fc54afd221b

f00a71/90f8f65ac75ad96fc54afd221b - Capture d'écran Twitter - @Picchio_Fede

Une église de Santa Fe a décidé de rouvrir sous la forme d'un bar éphémère afin de dénoncer l'accès limité aux lieux de culte dans le pays.

Servir la parole de Dieu coûte que coûte. Une église évangélique a rouvert en Argentine et ce, malgré les restrictions sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus qui limite l'accès aux lieux de culte dans le pays, raconte ce samedi le Guardian.

Pour protester contre la mesure, alors que de nombreux établissements sont autorisés à rouvrir progressivement, l'église a donc décider d'installer des tables et les pasteurs ont sorti les tabliers de serveurs, proposant une bible au menu à leurs "fidèles" clients. 

"Pourquoi sommes-nous discriminés?"

"Nous sommes ici aujourd'hui, habillés comme tel et portant des plateaux, car il se trouve que c'est la seule façon que nous avons trouvé pour servir la parole de Dieu", a expliqué le pasteur Daniel Cattaneo, habillé en serveur à la Comunidad Redentor, l'église évangélique de San Lorenzo située dans la province de Santa Fe. 

"Nous souhaitons exercer notre droit constitutionnel de pratiquer notre foi", explique le pasteur à un média local et relayé par le Guardian. "Les bars peuvent rouvrir, les commerces peuvent rouvrir, pourquoi sommes-nous discriminés?"

Une messe célébrée en "drive-in" ce dimanche

Santa Fe est l'une des provinces les moins touchées par l'épidémie de Covid-19 sur le territoire, mais les églises ne peuvent accueillir que 10 personnes par office religieux. 

Daniel Cattaneo réfléchit à d'autres pistes pour outrepasser cette restriction sanitaire. Une "messe en drive-in" a été annoncé pour ce dimanche sur un terrain ouvert situé non loin de l'église.

"Les fidèles pourront se rassembler dans leurs voitures pour écouter les paroles du pasteur", précise un journaliste local, Pablo Gato Gavira, sur Twitter. 

1391 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés en Argentine ces dernières 24 heures: il s'agit là du record quotidien de cas enregistré alors que le pays compte 28.764 cas et 785 morts depuis le début de l'épidémie. Un bilan qui reste bien moins important qu'au Brésil, le pays d'Amérique latine le plus touché par le coronavirus.

Hugues Garnier