BFMTV

Cologne: des féministes indignées par les violences et les récupérations racistes

Des féministes se disent indignées par les agressions sexuelles qui se sont produites à Cologne, mais aussi par les récupérations racistes de ces faits. (Photo d'illustration)

Des féministes se disent indignées par les agressions sexuelles qui se sont produites à Cologne, mais aussi par les récupérations racistes de ces faits. (Photo d'illustration) - AFP

Des associations féministes françaises mettent en garde contre "toute forme de récupération raciste" des violences de la nuit du Nouvel An à Cologne, tout en condamnant fermement ces agressions perpétrées contre des centaines de femmes. "Si nous refusons de nous taire, nous refusons également de tomber dans les pièges qui nous sont tendus. Instrumentaliser ces crimes, laisser à penser que la violence machiste est un fait étranger à nos sociétés, qu'il suffirait de fermer nos frontières pour nous en prémunir. C'est occulter la réalité du quotidien des femmes", souligne mardi Osez le féminisme.

Le Collectif national pour les droits des femmes rappelle lui aussi sa "solidarité" avec les victimes mais juge également essentiel de "condamner les manifestations xénophobes" qui ont suivi. L'Alliance des Femmes pour la Démocratie demande pour sa part "aux gouvernements et aux institutions européennes (...) de sanctionner avec fermeté les auteurs et organisateurs des exactions commises à Cologne et ailleurs, et de tout mettre en oeuvre pour qu'elles ne se reproduisent nulle part. La sécurité de toutes les femmes doit être assurée, en particulier celles en demande d'asile, très vulnérables". 

la rédaction avec AFP