BFMTV

Cleveland : le ravisseur va plaider non coupable

Ariel Castro, l'homme inculpé pour avoir retenu pendant une dizaine d'années trois femmes captives dans sa maison d'un quartier populaire de Cleveland a décidé de plaider non coupable des charges retenues contre lui. /Photo prise le 9 mai 2013/REUTERS/Han

Ariel Castro, l'homme inculpé pour avoir retenu pendant une dizaine d'années trois femmes captives dans sa maison d'un quartier populaire de Cleveland a décidé de plaider non coupable des charges retenues contre lui. /Photo prise le 9 mai 2013/REUTERS/Han - -

L'homme inculpé pour avoir retenu pendant une dizaine d'années trois femmes captives dans sa maison de Cleveland, aux États-Unis, va plaider non-coupable lors de son procès, a annoncé ce mercredi son avocat. Il est inculpé pour enlèvements et viols.

L'homme inculpé pour avoir retenu pendant une dizaine d'années trois femmes captives dans sa maison d'un quartier populaire de Cleveland a décidé de plaider non coupable des charges retenues contre lui, a annoncé son avocat mercredi. Ariel Castro, arrêté la semaine passée, fait l'objet d'une surveillance particulière en prison afin d'éviter qu'il tente de mettre fin à ses jours. Il doit répondre de quatre chefs d'inculpation pour enlèvement et de trois autres pour viol.
Les trois femmes, Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight, avaient été enlevées entre 2002 et 2004. Au cours de sa captivité, Amanda Berry a donné naissance à une petite fille dont Ariel Castro est le père.

Philippe Gril avec Reuters