BFMTV

Cinq choses que vous ne saviez sans doute pas sur la Saint-Patrick

En marge de la parade à Dublin en 2013.

En marge de la parade à Dublin en 2013. - AFP

Ce 17 mars, l'Irlande célèbre la Saint-Patrick, avec notamment la traditionnelle grande parade à Dublin où des centaines de milliers de personnes sont attendues. Une fête qui dépasse largement les frontières de l'île celte.

Le jour où le monde se couvre de vert. Ce 17 mars, l'Irlande fête la Saint-Patrick, avec les habituels défilés, déguisements, drapeaux peints sur les joues et les litres de bières écoulés. Mais cette célébration cache également bien des secrets. En voici cinq que vous ne connaissiez probablement pas sur cette fête populaire. 

> Saint Patrick est né... anglais

Si Saint Patrick est l'apôtre des Irlandais, l'homme est né sur l'île voisine, au Royaume-Uni. Saint Patrick a vu le jour vers 390 et c'est après avoir été capturé par des pirates irlandais qu'il se retrouve sur l'île voisine, vendu comme esclave. Quand il parvient à s'échapper, il retrouve son île natale, où il reçoit un ordre de mission du clergé britannique pour aller "porter la bonne parole" de nouveau en Irlande. 

> Saint Patrick ne s’appelait même pas Patrick

Saint Patrick est né sous le nom de Maewyn Succat, selon certaines sources. Il est devenu catholique pendant sa période de captivité, devenant rapidement prêtre puis évêque. C'est le pape qui l'a baptisé "Patricius", avant de lui confier la mission de convertir l’Irlande au Christianisme. Ce n’est que bien des années après sa mort que l’église le sanctifia.

> La Saint-Patrick n'est pas la fête nationale irlandaise

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Saint-Patrick n'est pas inscrite au calendrier comme la fête nationale de l'Irlande, à la manière du 14-Juillet en France ou du 4 juillet, Fête de l'indépendance, aux Etats-Unis. L'île verte n'a cependant pas officiellement de fête nationale. A l'origine, la Saint-Patrick était avant tout une fête chrétienne, devenue une grande célébration qui traverse les frontières, souvent en hommage à l'Irlande, et à ses bières et whiskeys. 

> La couleur historique de la Saint-Patrick était le bleu

Pour la Saint-Patrick, la tradition est de porter du vert. Même Barack Obama y va de sa cravate aux couleurs de cette fête. Mais à l'origine, la couleur de Saint-Patrick était plutôt le bleu, comme celui qui orne les armoiries irlandaises, derrière la harpe de Brian Boru. C'est au XVIIIe siècle que le vert est devenue la couleurs emblématique de ce rendez-vous.

> La première Saint-Patrick a été fêtée à Boston

La première fête de la Saint-Patrick n'a pas eu lieu à Dublin mais aux Etats-Unis, dans le Massachusetts. Selon la légende, c'est en 1737 que la première fête s'est déroulée à Boston, du fait d'un groupe de colons venus d'Irlande.

I. V.