BFMTV

Centrafrique: violences mortelles à Bangui pendant la visite de Le Drian

De nouvelles violences ont éclaté ce dimanche à Bangui en Centrafrique, alors que Jean-Yves le Drian, sur place, doit annoncer la fin de l'opération Sangaris. (Photo d'illustration)

De nouvelles violences ont éclaté ce dimanche à Bangui en Centrafrique, alors que Jean-Yves le Drian, sur place, doit annoncer la fin de l'opération Sangaris. (Photo d'illustration) - Capture d'écran BFMTV

Alors que Jean-Yves Le Drian s'est rendu en Centrafrique ce dimanche pour officialiser la fin de l'opération Sangaris, de nouvelles violences ont éclaté à Bangui, faisant plusieurs morts.

Des affrontements entre groupes armés ont fait de nouveaux morts ce dimanche à Bangui alors que le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, officialisait ce lundi la fin de l'opération militaire Sangaris, lancée en décembre 2013 pour mettre fin aux violences et au chaos.

Des règlements de compte dimanche entre des "groupes d'auto-défense" dans le quartier musulman du PK5 auraient fait une dizaine de morts, selon un bilan de sources locales. Un premier bilan de source sécuritaire, dimanche, faisait état de quatre morts.

Aux alentours du PK5, les habitants continuaient de fuir ce lundi, redoutant de nouvelles violences. Un hélicoptère des forces internationales survole en permanence Bangui depuis 05h00 du matin.

La France s'était interposée fin 2013 dans les massacres entre la rébellion Séléka majoritairement musulmane et les anti-balaka, des miliciens principalement chrétiens. Le conflit a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de réfugiés et de déplacés dans ce pays pauvre de 4,5 millions d'habitants.

A.Mi avec AFP