BFMTV

Catalogne: Puigdemont appelle "à s'opposer démocratiquement" à la mise sous tutelle 

L'indépendantiste Carles Puigdemont affirme ce samedi que son camp "ne cherche pas l'épreuve de force" avec Madrid, et invite à "s'opposer démocratiquement" à la mise sous tutelle de la Catalogne.

L'indépendantiste Carles Puigdemont, destitué vendredi soir de la présidence de Catalogne par le gouvernement espagnol, a appelé samedi à "s'opposer démocratiquement" à la mise sous tutelle de sa région par le gouvernement de Madrid. 

"Nous ne cherchons pas l'épreuve de force", a-t-il assuré, estimant par ailleurs que "l'article 155 - qui prévoit dans la Constitution espagnole la suspension de l'autonomie de la Catalogne, NDLR. - est une attaque contre la volonté des Catalans, qui sont une nation."

Carles Puigdemont, qui risque 30 ans de prison pour rébellion, promet de continuer "à oeuvrer pour construire un pays libre". "La Catalogne s'est toujours sentie une nation dans l'Europe", a-t-il ajouté. 

Vendredi, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé la destitution du président catalan, Carles Puigdemont, et de son gouvernement. La version écrite de l'allocution de Carles Puigdemont est cependant toujours signée "Carles Puigdemont, président de la Generalitat (gouvernement) de Catalogne".

L.N.