BFMTV

CARTE. Découvrez l'étendue des feux qui ravagent l'Australie ces derniers jours

Infographie sur les feux qui ont ravagé l'Australie ces derniers jours.

Infographie sur les feux qui ont ravagé l'Australie ces derniers jours. - AFP, BFMTV

Cela fait déjà plusieurs mois que l'Australie est touchée par d'immenses feux de forêt. Mais les incendies de ce week-end ont été particulièrement violents.

Depuis septembre 2019, l'Australie est confrontée à des incendies d'une ampleur inédite. Vingt-quatre personnes sont mortes, des centaines de propriétés ont été détruites et plus de huit millions d'hectares sont déjà partis en fumée.

La Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, qui a Sydney pour capitale, a déclaré "être dans l'inconnu" vis-à-vis des feux:

"Nous ne pouvons pas faire comme si c'était quelque chose que nous avons déjà vécu. Ce n'est pas le cas. Plusieurs villages qui n'avaient jamais connu de menace de feu de brousse risquent d'être complètement anéantis."

La carte des incendies en Australie

Pour tenter de mesurer l'ampleur du phénomène, nous avons consulté les images satellites de la Nasa, qui surveille les incendies en cours à travers le monde en analysant les émissions infrarouges des feux.

Sur notre carte ci-dessous - qui compile les données sur les incendies enregistrées depuis le vendredi 3 janvier - on s'aperçoit que des milliers de foyers étaient toujours actifs dans le pays ces 24 dernières heures, particulièrement dans le sud-est du pays

L'état d'urgence a d'ailleurs été décrété dans cette partie de l'île-continent - la plus peuplée du pays. Vendredi, plus de 100.000 personnes y résidant ont reçu l'ordre d'évacuer.

(En raison du nombre important de données, la carte peut mettre quelques secondes à s'afficher.)

Le pire à venir?

Bien que la température soit descendue et que quelques précipitations soient tombées ce lundi, les autorités affirment que la crise était loin d'être terminée. D'après le président de l'Agence d'aide aux victimes des feux de forêts, le pire est à venir:

"Nous ne sommes pas encore dans ce qui est en temps normal la haute saison des incendies. Nous en avons probablement donc pour encore quatre ou cinq semaines de cette météo."

Face à l'ampleur de la situation, le Premier ministre Scott Morrison a appelé 3000 militaires réservistes à se déployer, une mobilisation historique. Ils seront épaulés par des renforts venus des Etats-Unis et du Canada. Le président français Emmanuel Macron a également proposé une aide opérationelle immédiate.

Louis Tanca avec AFP