BFMTV

Californie: un important incendie fait rage à 100 kilomètres de Los Angeles

Les pompiers californiens peinent à contenir l'"Apple Fire" qui fait rage depuis vendredi soir. Plus de 8000 hectares sont partis en fumée et près de 7800 personnes ont été évacuées.

Des milliers de pompiers californiens combattaient dimanche un incendie menaçant de nombreux habitants près de la ville de San Bernardino, à une centaine de kilomètres à l'Est de Los Angeles. Dimanche soir, l'"Apple Fire" qui s'est déclaré vendredi en fin d'après-midi avait déjà ravagé plus de 8300 hectares dans la Cherry Valley et la forêt nationale de San Bernardino, dans le sud de la Californie.

7800 personnes évacuées

Au moins 2600 foyers et près de 7800 personnes ont dû être évacuées et les pompiers n'étaient pas en mesure d'annoncer quand les habitants pourraient revenir chez eux. Aucune victime n'a été signalée pour le moment, les dégâts se limitant à deux immeubles et une maison. La fumée se dégageant de la végétation calcinée était visible à des kilomètres à travers la région, poussant le département de gestion de la qualité de l'air de la côte sud à émettre une alerte samedi soir.

Un important dispositif mis en place

Un important dispositif a été déployé pour combattre l'incendie. Dimanche à 11 heures (heure locale), plus de 1300 soldats du feu, assistés d'hélicoptères, de camions et de bombardiers étaient déployés dans la zone. A 19 heures, ils étaient 2200 à lutter contre les flammes par voies terrestre et aérienne, rapporte Le Parisien.

Les pompiers étaient parvenus à contenir 12% de l'incendie dans la matinée avant de perdre le contrôle en début d'après-midi. Dans la soirée, le feu était contenu à 5%, un chiffre qui n'a pas évolué dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine du feu, qui pourrait être criminelle.

Un terrain difficile

Le terrain ne joue pas en la faveur des soldats du feu. Les bords Nord et Sud de l'incendie se situent dans des flancs de collines raides et accidentés, peu accessibles aux camions de pompiers, ont expliqué les autorités. La végétation dense a par ailleurs nourri le feu qui a continué à brûler avec beaucoup d'intensité près d'habitations, a détaillé vendredi Fernando Herrera, capitaine des pompiers du comté de Riverside.

L'activité de l'incendie devrait rester élevée en raison des températures chaudes et de la sécheresse. En effet, les taux d'humidité de la région ont encore chuté dimanche, rapporte Le Parisien, et des vents d'Est persistants se sont levés, avec des pics allant jusqu'à 48km/h.

D'autres incendies en cours

D'autres incendies important font actuellement rage en Californie. Plus de 9000 hectares ont brûlé dans le "Gold Fire", dans le comté de Lassen, dans le Nord de l'Etat, désormais contenu à 90%. Dans ce même comté, le "Hog Fire", contenu à 94%, a quant à lui ravagé 3905 hectares.

Les feux de forêt sont fréquents en Californie. Fin 2018, le "Campfire" avait ravagé plus de 65.000 hectares et causé la mort de 85 personnes, devenant ainsi l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de l'Etat américain.

Maëllyss Hedin avec AFP Journaliste BFMTV