BFMTV

BP installe une webcam : regardez la fuite en direct

-

- - -

Après l’échec de "cimentation" du puits, BP a installé une webcam à 1 500m de fond dans le golfe du Mexique face à la fuite de pétrole. Regardez les images en direct.

Depuis le 20 avril et l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon, 2 à 3 millions de litres de pétrole par jour se répandent dans le golfe du Mexique.

Regardez la fuite en direct

En attendant de colmater la fuite, BP a installé une webcam sous la mer qui permet de regarder la fuite en direct :

BP a en effet échoué ce samedi dans sa tentative de "cimentation" du puits. Cette technique consistait à envoyer dans le puits un mélange d'eau et de matières solides. Une fois le flux de pétrole stoppé grâce à cette boue, il s'agissait de cimenter la source. Mais BP a annoncé hier dimanche qu’ils allaient à nouveau tenter une technique proche du "couvercle de confinement". Cette technique avait pourtant échoué début mai, à cause de la formation de cristaux de glace sous l'effet du gaz et de l'eau.

BP place son espoir dans la construction de puits secondaires qui seront prêts en août pour boucher définitivement la fuite. Toutes ces opérations sont très délicates et souvent des premières à cette profondeur de 1500 mètres sous le niveau de la mer.

« BP fait maintenant ce qu’ils auraient dû faire depuis le début »

Stéfan Beauché, spécialiste de l'environnement à Greenpeace, donne son sentiment sur ces différentes tentatives : « BP a tenté ce qu’on savait faire et aussi ce qu’on ne savait pas faire : il y a eu la cloche, le "top kill", qui s’avère être un échec. Et ils vont en fait faire maintenant ce qu’ils auraient dû faire depuis le début : toujours mettre un puits de secours.
BP a obtenu l’autorisation de mettre en exploitation six champs et une exonération de l’obligation de mettre en place ces puits de secours. Donc on est sur le cas typique : on exploite un champ pétrolifère, en diminuant les coûts au maximum, et la sécurité est la première à pâtir de ces réductions de coûts. »

La Rédaction