BFMTV

Boko Haram promet de poursuivre "la guerre" sous Trump

Une habitation brûlée par le groupe jihadiste Boko Haram, dans la ville de Bosso, au Niger. (Photo d'illustration)

Une habitation brûlée par le groupe jihadiste Boko Haram, dans la ville de Bosso, au Niger. (Photo d'illustration) - AFP

Le groupe jihadiste Boko Haram a réagi à l'élection de Donald Trump. Son leader affirme que "la guerre ne fait que commencer".

"Ne vous laissez pas duper par des gens comme Donald Trump ou tous ceux de la coalition qui se battent contre nos frères en Irak, Syrie, Afghanistan ou partout ailleurs", a déclaré le leader du groupe terroriste Boko Haram.

Dans un message audio, diffusé sur YouTube ce dimanche soir, il poursuit: "On en a fini d'Obama, maintenant nous allons commencer avec Trump. Nous restons convaincus par notre foi, et nous n'arrêterons pas. Pour nous, la guerre ne fait que commencer". 

Le mouvement jihadiste d'Afrique de l'Ouest, qui a prêté allégeance au groupe Etat Islamique (EI) en mars 2015 est cependant de plus en plus divisé et largement affaibli. L'EI lui a désigné début août un nouveau wali (chef) en la personne d'Abou Mosab Al Barnaoui, fils du fondateur de la secte islamiste, Mohamed Yusuf. 

Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009.

A.Mi avec AFP