BFMTV

Autoroutes payantes ou gratuites: les différents systèmes européens

En rouge: accès aux autoroutes payant par le biais de péages                                                     
En jaune: accès aux autoroutes payant par le biais d'un abonnement 
En vert: accès aux autoroutes gratuit

En rouge: accès aux autoroutes payant par le biais de péages En jaune: accès aux autoroutes payant par le biais d'un abonnement En vert: accès aux autoroutes gratuit - BFMTV

En évoquant la possibilité d'une gratuité des autoroutes en France le week-end, Ségolène Royal a été vite recadrée par Manuel Valls. En Europe, il existe bien aujourd'hui des pays qui disposent d'autoroutes gratuites.

Tout en souhaitant une baisse de 10% des tarifs autoroutiers, Ségolène Royal a annoncé ce mardi une possible gratuité sur les autoroutes le week-end. Si, pour le Premier ministre, cette éventualité "n'est pas envisageable", l'accès aux autoroutes dans certains pays européens est bel et bien gratuit. Sur le continent, trois systèmes coexistent.

Le premier modèle (en rouge sur la carte) concerne le système qu'appliquent entre autres la France, l'Espagne ou encore la Norvège: les autoroutes y sont payantes par le biais d'un système de péages. Si ce modèle concerne treize pays en Europe, c'est le réseau national français qui reste le plus cher avec celui de l'Espagne.

En France, un conducteur doit parfois débourser près de 10 euros pour 100 kilomètres. Le prix est élevé mais la France peut au moins se vanter d'avoir les autoroutes les plus sécurisées du continent.

Des autoroutes gratuites dans certains pays d'Europe

Le second modèle (en jaune sur la carte) concerne les pays où les automobilistes paient pour emprunter les autoroutes à travers un abonnement annuel sous forme de vignette collée sur le pare-brise. Huit pays en Europe appliquent ce système, avec des tarifs très variables. En Suisse, par exemple, l'abonnement annuel s'élève à 33 euros, alors qu'en Autriche le montant est de plus de 80 euros.

Enfin, le troisième modèle (en vert sur la carte) est celui où l'accès aux autoroutes est gratuit. Il est appliqué entre autres par l'Allemagne, la Roumanie et la Suède. Avec une contrepartie: les services annexes, comme les toilettes, sont payants.

Si l'accès aux autoroutes dans ces pays est gratuit, la qualité du bitume laisse parfois à désirer. Ainsi, les Allemands qui font parfois des envieux pour ne pas être soumis à des limitations de vitesse, sont en fait bien souvent contraints de respecter des limitations à 80 km/h sur de nombreux tronçons d’autoroutes pour cause de travaux, ou par mesure de sécurité.

Anne-Laure Baulme avec Céline Bruel