BFMTV

Au moins 35 morts au Pakistan après le meurtre d'un responsable

VIOLENCES MEURTRIÈRES À KARACHI APRÈS LE MEURTRE D?UN HOMME POLITIQUE

VIOLENCES MEURTRIÈRES À KARACHI APRÈS LE MEURTRE D?UN HOMME POLITIQUE - -

KARACHI (Reuters) - Au moins 35 personnes ont été tuées dans la ville pakistanaise de Karachi après l'assassinat d'un membre du principal parti de...

KARACHI (Reuters) - Au moins 35 personnes ont été tuées dans la ville pakistanaise de Karachi après l'assassinat d'un membre du principal parti de la province, qui assistait à des funérailles, annonce la police.

Razai Haider, membre du Muttahida Qaumi Movement (MQM), a été tué par balle lundi, ainsi que son garde du corps, alors qu'il assistait à un enterrement.

La mort ce responsable politique a donné lieu à de violents affrontements ethniques, ont précisé les autorités locales.

"Depuis hier, 35 personnes ont été tuées, 90 autres blessées et des dizaines de boutiques et de véhicules ont été brûlés", a indiqué à Reuters, Waseen Ahmed, le chef de la police de Karachi, la plus grande ville du Pakistan.

La police possède des éléments de preuve crédibles selon lesquels le meurtre d'Haider a été commis par une organisation religieuse interdite. Cette organisation envisagerait de perpétrer un attentat suicide lors des funérailles d'Haider qui doivent se tenir mardi.

Sahar Ahmed, Olivier Guillemain et Marine Pennetier pour le service français