BFMTV

Attentat manqué à Times Square: la piste des taliban "plausible"

Perquisition du FBI au domicile du suspect, Faisah Shahzad, à Bridgeport dans le Connecticut. L'existence de lien entre le suspect de l'attentat manqué de samedi soir à Times Square et les taliban pakistanais, qui l'ont revendiqué, est jugée "entièrement

Perquisition du FBI au domicile du suspect, Faisah Shahzad, à Bridgeport dans le Connecticut. L'existence de lien entre le suspect de l'attentat manqué de samedi soir à Times Square et les taliban pakistanais, qui l'ont revendiqué, est jugée "entièrement - -

WASHINGTON - L'existence de lien entre le suspect de l'attentat manqué de samedi soir à Times Square et les taliban pakistanais, qui l'ont...

WASHINGTON (Reuters) - L'existence de lien entre le suspect de l'attentat manqué de samedi soir à Times Square et les taliban pakistanais, qui l'ont revendiqué, est jugée "entièrement plausible" par l'administration américaine, a déclaré un responsable américain.

La tentative d'attentat à la voiture piégée, déjouée samedi soir par la police new-yorkaise, a été revendiquée par le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), le Mouvement des taliban pakistanais proche d'Al Qaïda.

Un suspect, Faisah Shahzad, Pakistanais naturalisé américain, a été arrêté alors qu'il tentait de quitter les Etats-Unis.

"(La piste du) TTP est entièrement plausible mais nous n'excluons pas d'autres groupes", a déclaré mercredi un responsable américain.

"Il est important de parvenir à un tableau complet de la situation avant de tirer des conclusions, mais il nous faut encore donner des coups de pinceau", a-t-il ajouté.

Selon cette source, le faisceau de renseignements pointant une responsabilité des taliban pakistanais est toutefois de plus en plus important.

Si elle se confirmait, cette piste marquerait une première: le groupe pakistanais n'a jusqu'à présent jamais frappé sur le sol des Etats-Unis.

Dès la revendication diffusée sur internet, un certain nombre de responsables américains avaient du reste minimisé voire écarté cette thèse, rappelant que le Tehrik-e-Taliban Pakistan a déjà tenté de s'attribuer la responsabilité d'actes auxquels il était étranger.

Adam Entous, Henri-Pierre André pour le service français