BFMTV

Attaque au sabre dans une école en Suède: trois morts, dont l'assaillant

C'est dans cette école de la ville de Trollhättan, en Suède, que l'attaque au sabre a eu lieu.

C'est dans cette école de la ville de Trollhättan, en Suède, que l'attaque au sabre a eu lieu. - Capture Google Streetview

Un homme masqué et armé d'une épée a tué deux personnes et blessé grièvement deux autres, ce jeudi, dans une école de Trollhättan, ville industrielle de 50.000 habitants située au nord de Göteborg, dans l'ouest de la Suède. Neutralisé par balles par la police, il a succombé à ses blessures.

"L'assaillant est mort", a déclaré le commissaire Thord Haraldsson de la police judiciaire de Trollhättan, ville industrielle du sud-ouest de la Suède, au cours d'une conférence de presse. Visé par deux tirs lors de l'intervention de la police, le jeune homme, n'a pas survécu à ses blessures. Un enseignant et un élève ont trouvé la mort dans l'attaque, tandis qu'un autre enseignant et un élève ont été grièvement blessés.

Masque de Dark Vador

Portant un masque rappelant celui de Dark Vador dans la "Guerre des étoiles", l'assaillant, dont les motivations restaient inconnues en milieu de journée, a fait irruption dans l'école et attaqué plusieurs personnes, enfants et adultes, comme le raconte le quotidien suédois The Local.

Ce drame rarissime dans le royaume scandinave s'est produit jeudi matin à Trollhättan, ville industrielle à une heure de route au nord de Göteborg, dans un établissement "à problèmes" accueillant 400 élèves, dont de un grand nombre de jeunes migrants arrivés récemment dans le pays.

Réputé proche de l'extrême droite

Le meurtrier était un enfant de Trollhättan, un jeune homme de 21 ans, a annoncé la police, sans révéler dans l'immédiat son identité. Selon plusieurs médias suédois, il était un sympathisant des mouvements d'extrême droite radicaux. Il avait publié sur son compte YouTube des films sur Hitler et le nazisme, et la police "examine" de ce fait le "mobile politique".

Massés devant l'école, des élèves encore sous le choc échangeaient des photos prises sur leurs smartphones du tueur présumé grimé, posant avec eux quelques instants avant de semer la mort. "Nous étions dans la cafétéria quand un type masqué est arrivé et a donné un coup de sabre à mon éducateur", a raconté David Issa, 14 ans. "J'ai paniqué et je me suis enfui en courant. Ensuite la police est arrivée. Il a commencé à frappé d'autres personnes dans les classes. Il allait de classe en classe pour frapper des gens". 

Un bilan de trois victimes dont l'homme au sabre

Un enseignant a succombé à ses blessures avant l'intervention des secours. La deuxième personne décédée est un élève, selon les médias locaux. "Nous ne pouvons pas confirmer son identité tant que la famille n'a pas été informée", a indiqué un porte-parole de l'hôpital. Deux autres personnes ont été grièvement blessées: un enseignant et un élève dont l'état était jugé extrêmement préoccupant.

L'assaillant a été "opéré pour des blessures par balles", a précisé l'hôpital. Touché au foie, il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard, a indiqué la police. Des témoins ont décrit des scènes de terreur lorsque l'homme, muni de plusieurs armes, a porté les premiers coups. Des élèves se sont enfuis tandis que d'autres se barricadaient dans leurs classes.

"On a cru à une blague" 

"Quand on l'a vu, on a cru à une blague. Il portait un masque et des vêtements noirs et un long sabre. Des élèves se faisaient prendre en photo avec lui et voulaient toucher le sabre", a relaté un élève nommé Laith à la télévision publique.

Le Premier ministre Stefan Löfven, attendu sur place dans l'après-midi, a évoqué "un jour sombre pour la Suède". "Je pense aux victimes et à leurs familles, aux élèves et au personnel ainsi qu'à l'ensemble de la communauté affectée", a-t-il déclaré dans un communiqué. Une élève de 15 ans, Aster Caridad, a raconté qu'elle se trouvait dans l'école peu après 10h quand "le prof nous a ordonné de rester dans la classe et nous a dit qu'une personne venait d'être tuée et d'autres blessées". "Je suis révoltée parce que je connais personnellement les victimes, un des blessés est mon ami", a-t-elle dit.

Une attaque dans un quartier "réputé difficile" 

Les enquêteurs devaient perquisitionner le domicile du tueur présumé dans la journée. Située dans un quartier populaire, l'école Kronan, réputée difficile, accueille 400 élèves âgés de 6 à 15 ans. Un rapport de l'inspection générale de l'éducation nationale suédoise critiquait l'insuffisance de ses mesures de sécurité face aux menaces extérieures possibles, et ses mauvaises conditions d'enseignement.

La dernière attaque de ce type en Suède remonte à 1961, lorsque six jeunes avaient été blessés et un tué par balles dans un lycée professionnel de Kungälv. En 2004, un projet d'attaque par arme à feu contre une école de Malmö (sud) avait été déjoué. Trollhättan, berceau du constructeur automobile Saab, compte 57.000 habitants. La ville est également connue pour ses studios de cinéma, dans lesquels le réalisateur danois Lars von Trier a notamment tourné Dogville.

la rédaction avec agences