BFMTV

Singapour en état de choc après de violentes émeutes

BFMTV

 De violentes émeutes ont opposé dans la nuit de dimanche à lundi à Singapour des centaines de travailleurs étrangers à la police, choquant la cité-Etat à l'image multiethnique normalement très policée.

Dix-huit personnes ont été blessées et des voitures de police brûlées dans les premières violences du genre depuis 1969, réveillant le souvenir des émeutes raciales qui avaient alors secoué Singapour.

Selon la police, les émeutes sont survenues après la mort d'un Indien, écrasé par un bus dans le quartier "Little India" ("La petite Inde"), où des milliers de travailleurs de la construction du sous-continent indien se réunissent le dimanche pour profiter de leur jour de repos, abusant parfois de l'alcool.

Environ 400 personnes s'en sont alors pris au bus incriminé, ainsi qu'à des voitures de police. Dix policiers ont compté parmi les blessés, selon les forces de l'ordre.