BFMTV
Russie

Guerre en Ukraine: la Russie affirme avoir "détruit" toutes les cibles des frappes nocturnes en Ukraine

Un bâtiment industriel détruit par une frappe russe à Odessa, en Ukraine, le 18 mai 2023

Un bâtiment industriel détruit par une frappe russe à Odessa, en Ukraine, le 18 mai 2023 - Oleksander GIMANOV / AFP

Moscou affirme avoir atteint toutes ses cibles, après une série de tirs survenus dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que Kiev assure avoir détruit la majorité des missiles russes.

L'armée russe a affirmé ce jeudi avoir "détruit" toutes les cibles de ses frappes nocturnes en Ukraine, Kiev affirmant à l'inverse avoir abattu 29 des 30 missiles tirés.

"L'objectif des frappes a été atteint. Tous les cibles fixées ont été détruites", a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué publié sur Telegram.

Il n'a pas précisé quelles cibles étaient visées avec ces missiles, se bornant à affirmer que des "stocks significatifs d'armements et de munitions" ukrainiens avaient été détruits et que des déplacements de troupes ukrainiennes avaient été "enrayés".

Les débris d'un missile russe en Ukraine, le 18 mai 2023
Les débris d'un missile russe en Ukraine, le 18 mai 2023 © National Police of Ukraine / AFP

Kiev affirme avoir détruit la quasi totalité des missiles russes

L'Ukraine, de son côté, a dit ce jeudi matin avoir abattu 29 des 30 missiles russes lancés dans la nuit de mercredi à jeudi, ainsi que quatre drones.

Cette neuvième série de frappes de missiles russes visant en particulier la capitale depuis le début du mois intervient à l'heure où Kiev dit achever ses préparatifs en vue d'une offensive d'ampleur pour bouter les Russes hors du territoire ukrainien.

L'administration civile et militaire de Kiev a jugé que les attaques russes menées depuis début mai étaient "sans précédent par leur puissance, leur intensité et leur variété". Selon elle, des missiles de croisière ont été lancés par des bombardiers stratégiques russes venus de la région de la mer Caspienne, et des drones de reconnaissance ont ensuite survolé la capitale.

Un mort à Odessa

Un incendie s'est déclaré dans une entreprise à la suite d'une chute de débris, mais aucun blessé n'a été signalé, a indiqué le maire de Kiev, Vitali Klitschko.

Dans le port d'Odessa, sur la mer Noire, une personne a été tuée et deux autres blessées lors d'une attaque contre un site industriel, selon un porte-parole de l'armée.

L'armée a également fait état d'attaques de "missiles de croisière" dans la région de Vinnytsia, dans le centre du pays, et les médias locaux ont rapporté des explosions à Khmelnytskiï, à une centaine de kilomètres plus à l'ouest.

J.D. avec AFP