BFMTV

Philippines: 31 morts et 171 disparus dans le naufrage d'un ferry

Les secours continuent de rechercher des survivants, après la collision frontale entre en cargo et un ferry survenue dans l'archipel philippin.

Les secours continuent de rechercher des survivants, après la collision frontale entre en cargo et un ferry survenue dans l'archipel philippin. - -

La collision frontale d'un ferry et d'un cargo, survenue dans la nuit de vendredi à samedi dans l'archipel philippin, a fait au moins 31 morts et plus de 150 disparus.

Le mauvais temps a forcé samedi les autorités philippines à suspendre les recherches pour tenter de retrouver les 171 personnes portées disparues après le naufrage d'un ferry qui a déjà fait au moins 31 morts.

Le ferry St Thomas Aquinas transportait 831 passagers et membres d'équipage lorsqu'il a sombré en dix minutes dans la nuit de vendredi à samedi au large du port de Cebu (centre de l'archipel) après une collision avec un cargo.

Recherche des survivants

Samedi après-midi, 629 personnes avaient été secourues, avant qu'une tempête oblige les hélicoptères et bateaux qui tentaient encore de retrouver des survivants à interrompre les recherches.

Quelques heures plus tôt, les plongeurs tentant d'atteindre le bateau submergé avaient dû suspendre leurs efforts visant à vérifier le nombre de personnes restées prisonnières du ferry lorsqu'il a coulé.

La collision a eu lieu par mer calme, de nuit, à une distance de deux à trois kilomètres du port de Cebu, selon les autorités. Le ferry, qui transportait également des véhicules, a rapidement coulé après la collision, survenue vers 21 heures heure locale (13 heures GMT), selon les garde-côtes.

Collision frontale

Le commandant des garde-côtes de Cebu, Weniel Azcuna, a précisé à la presse que le cargo, le Sulpicio Express 7, dont l'équipage se compose de 36 membres, n'avait pas coulé. "Le Thomas Aquinas a sombré et nous avons envoyé un patrouilleur de la marine pour qu'il se joigne aux navires des garde-côtes dans l'opération de recherche et de sauvetage", a déclaré un porte-parole de la marine philippine, le lieutenant Gregory Fabic.

Rachel Capuno, une responsable de la sécurité de la compagnie qui possède le ferry, a déclaré à la radio de Cebu DYSS que le navire s'approchait du port lorsqu'il est entré en collision frontale avec le cargo. "L'impact a été très fort", a-t-elle dit, précisant que le ferry avait sombré dans les trente minutes qui ont suivi la collision.