BFMTV

Kazakhstan : ouverture du procès d'un garde frontière accusé de 15 meurtres

BFMTV

Le procès d'un garde-frontière accusé d'avoir tué 14 de ses collègues et un garde-chasse en mai dernier, s'est ouvert lundi au Kazakhstan.

Fin mai, les corps de 14 gardes-frontières et d'un garde-chasse avaient été retrouvés dans des décombres calcinées d'un poste-frontière situé dans le sud-est du Kazakhstan, à la frontière avec la Chine. Peu après, le garde-frontière kazakh Vladislav Tchelakh, seul survivant de ce drame, avait été interpellé par la police et avoué avoir commis ces meurtres.

L'homme est cependant ensuite revenu sur ses aveux, dénonçant des pressions psychologiques. Selon l'enquête, "des conflits internes et un trouble de la conscience" sont à l'orgine de son geste.