BFMTV

Le Japon dévoile des photos de plateformes de forage chinoises près d'eaux contestées

BFMTV

Le gouvernement nippon a publié mercredi un plan de plateformes de forage installées selon lui par la Chine à proximité de la frontière maritime qu'elle partage de facto avec le Japon, nouvel accroc dans des relations bilatérales tendues.

"Il est extrêmement regrettable que la Chine exploite de manière unilatérale des ressources alors que la frontière n'a pas été formellement établie", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, à la presse. Ces 16 plateformes sont sorties de terre, dont 12 au cours des deux dernières années, selon Tokyo, malgré un accord de juin 2008 en vertu duquel les deux pays s'étaient engagés à développer conjointement la zone, dans un contexte de tensions sur l'exploitation de fonds potentiellement riches en gaz.

"A maintes reprises, le Japon a protesté" contre l'attitude de la Chine, a rappelé l'officiel nippon. "Mais la Chine a refusé de reprendre les discussions sur cet accord, tout en poursuivant visiblement ses activités", a-t-il déclaré. Le Japon estime que les zones économiques exclusives des deux pays devraient être délimitées par la ligne médiane entre les deux nations. Mais la Chine estime que la frontière devrait être fixée plus près de l'archipel nippon.

Les Chinois sont accusés de mener d'énormes opérations de remblaiement en mer de Chine méridionale, transformant des récifs coralliens en ports et en infrastructures diverses, afin de gagner du terrain sur l'eau et d'étendre leur souveraineté au grand dam de leurs voisins.

la rédaction avec AFP