BFMTV

Indonésie : une ville d'Aceh interdit aux femmes d'enfourcher des deux-roues

BFMTV

Une ville de la province indonésienne d'Aceh (nord-ouest) va interdire aux femmes de circuler en deux-roues en position de chevauchement derrière un pilote homme, conformément aux préceptes de la loi islamique, a annoncé mercredi son maire.

A Lhokseumawe, les femmes devront désormais monter en "amazone", leurs jambes jointes sur un côté du véhicule, sauf si elles conduisent elles-mêmes et sont vêtues en vertu du code islamique, a expliqué Suaidi Yahya.

"Nous appliquons la loi islamique"

"Les femmes assises sur des cyclomoteurs ne doivent pas monter à califourchon parce que cela provoque le conducteur. Il s'agit aussi de protéger les femmes d'une situation indésirable", a-t-il dit. "Il n'est pas décent pour une femme d'être assise à califourchon. Nous appliquons la loi islamique ici", a-t-il ajouté.

La police islamique d'Aceh fait en sorte que les femmes portent le foulard et des vêtements amples, que les couples non mariés ne se fréquentent pas et que personne ne boive d'alcool ni ne joue pour de l'argent.