BFMTV
Corée du Sud

Séoul propose à la Corée du Nord de discuter le 9 janvier

Le ministre de l'Unification sud-coréen, Cho Myoung-Gyon, le 2 janvier 2018.

Le ministre de l'Unification sud-coréen, Cho Myoung-Gyon, le 2 janvier 2018. - JUNG Yeon-Je - AFP

La Corée du Sud a proposé ce mardi de tenir des discussions de haut niveau avec Pyongyang le 9 janvier afin d'améliorer les relations intercoréennes, après la main tendue de Kim Jong-Un qui a évoqué une participation nord-coréenne aux jeux Olympiques d'hiver.

Le dirigeant nord-coréen s'est servi de son adresse à la nation du Nouvel An pour répéter que son pays était un Etat nucléaire à part entière et qu'il avait en permanence à sa portée le "bouton nucléaire".

Une main tendue de Pyongyang?

Mais parallèlement, il a tendu un rameau d'olivier au Sud en expliquant que Pyongyang pourrait participer aux JO de d'hiver de Pyeongchang, qui se déroulent du 9 au 25 février.

"Nous espérons que le Sud et le Nord pourront s'asseoir face à face pour discuter de la participation de la Corée du Nord aux jeux de Pyeongchang de même que d'autres questions d'intérêt mutuel pour l'amélioration des relations intercoréennes", a déclaré le ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-Gyon lors d'une conférence de presse.

A.S. avec AFP