BFMTV

Menaces nucléaires de la Corée du Nord: Ban Ki-Moon "profondément préoccupé"

Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies.

Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies. - -

Le secrétaire général des Nations unies s'est déclaré jeudi "profondément préoccupé" par la surenchère rhétorique en Corée du Nord, au cours d'une conférence de presse à Monaco.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, en visite à Monaco s'est dit "profondément préoccupé" par la surenchère rhétorique de la Corée du Nord, qui multiplie les violations des résolutions votées par le Conseil de sécurité depuis un premier essai nucléaire en 2006.

"Déçu et préoccupé" par les restrictions touchant les travailleurs sud-coréens travaillant sur le site de Kaesong, il a dit espérer "sincèrement que la mesure sera levée dès que possible".

En visite à Monaco, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est dit "profondément préoccupé" par la surenchère rhétorique de la Corée du Nord qui multiplie les violations des résolutions votées par le Conseil de sécurité depuis un premier essai nucléaire en 2006.

La Chine peut "calmer le jeu"

"A l'heure actuelle, je pense que toutes les parties concernées dans la péninsule coréenne en particulier le gouvernement chinois, peuvent jouer un rôle très important pour calmer le jeu", a-t-il également estimé, tout en proposant sa propre médiation.

La Corée du Nord a franchi un énième degré dans la confrontation en annonçant jeudi avoir approuvé le projet d'opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris d'éventuelles frappes nucléaires, suscitant les réactions inquiètes de l'ONU et de nombreuses chancelleries à l'étranger.

Dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, l'état-major général de l'armée nord-coréenne a déclaré informer officiellement Washington que les Américains seront "écrasés" par des "moyens de frappe nucléaire".

"L'opération impitoyable" des forces nord-coréennes "a été définitivement examinée et ratifiée", affirme l'armée, selon qui une guerre pourrait éclater "aujourd'hui ou demain".

A LIRE AUSSI

>> Corée du Nord: les Etats-Unis déploient leur défense antimissile

>> La Corée du Nord en état de guerre avec le Sud

>> USA: les menaces nord-coréennes posent un "grave et réel danger"

>> La Corée du Nord menace d'une attaque nucléaire, la Chine appelle à la "retenue"

M.R. avec AFP