BFMTV

La Chine met en garde la Corée du Nord

Capture d'écran du site Global Times.

Capture d'écran du site Global Times. - -

Ce n'est pas souvent que Pékin critique la Corée du Nord. Mais la volonté de son petit voisin de poursuivre sur la voie du nucléaire semble avoir énervé le géant asiatique.

La Corée du Nord est prévenue. La Chine n'"hésitera pas" à réduire son aide à la Corée du Nord si Pyongyang procède à un nouvel essai nucléaire, a prévenu vendredi un organe officiel de la presse chinoise, dans une rare mise en garde à l'égard de son imprévisible voisin et allié.

"Si la Corée du Nord se livre à de nouveaux essais nucléaires, la Chine n'hésitera pas à réduire son aide" au régime de Kim Jong-Un, écrit le Global Times (lien en anglais) dans un éditorial, soulignant que Pékin fait face à un "dilemme" devant la situation dans la péninsule coréenne.

La Chine a voté les sanctions contre son allié à l'ONU

"Il semble que la Corée du Nord n'apprécie pas les efforts de la Chine". Elle critique la Chine sans la nommer explicitement", poursuit l'éditorial du quotidien de langue anglaise, au lendemain de l'annonce choc par Pyongyang de son intention de procéder à un nouvel essai nucléaire "de haut niveau", en réplique aux sanctions élargies de l'ONU décidées mardi.

Le journal cite ainsi une déclaration nord-coréenne évoquant "ces grands pays (...) qui abandonnent sans hésitation jusqu'aux principes les plus élémentaires, sous l'influence de l'arbitraire américain", une allusion transparente à la Chine, qui a voté les sanctions contre son allié à l'ONU.