BFMTV

Ban Ki-moon appelle l'Indonésie à ne pas exécuter les dix condamnés à mort

BFMTV

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exhorté samedi le gouvernement indonésien à ne pas exécuter dix personnes condamnées à mort pour trafic de drogue, dont le Français Serge Atlaoui, rappelant l'opposition traditionnelle de l'ONU à la peine de mort.

Les dix condamnés sont un Indonésien et neuf étrangers originaires d'Australie, du Brésil, des Philippines, du Nigeria et de France. Neuf d'entre eux ont été informés samedi de leur exécution imminente, alors que le Français Serge Atlaoui a été exclu de la prochaine liste des exécutions.

Ban Ki-moon "appelle le gouvernement indonésien à ne pas exécuter, comme il l'a annoncé, les dix prisonniers qui sont dans le couloir de la mort pour des crimes présumés liés à la drogue", indique un communiqué de l'ONU. "Selon la législation internationale, au cas où la peine de mort est en vigueur, elle ne devrait être appliquée que pour les crimes les plus graves comme les meurtres avec préméditation, et seulement en l'accompagnant des garanties appropriées", fait valoir l'ONU. 

la rédaction avec AFP