BFMTV

Un ourson à l'effigie de Donald Trump en vente dans une pub aux Etats-Unis

Le "Trumpy Bear" est bien réel, et sa ressemblance avec le 45e président des Etats-Unis est flagrante, avec sa longue mèche blonde et sa cravate rouge.

Il est en vente aux Etats-Unis depuis maintenant un peu plus d'un an. Trumpy Bear a fêté son premier anniversaire le 14 juin dernier puisque, naturellement, l’ours est né le jour officiel de célébration du drapeau américain. Et, must absolu, une fermeture dans son dos dissimule un grand drapeau des Etats-Unis qui sert de cape à la peluche. Tout chez Trumpy Bear est fait pour flatter les élans patriotique des pro-Trump.

Il ne s’agit pourtant pas d’un "goodie" de campagne. Sur le site officiel de la boutique Donald J. Trump, vous pouvez acheter des laisses pour chien, des médailles, des bandeaux de sport et même la collection été de maillots de bain affichant le slogan “Make America Great Again”... Mais pas d’ours en peluche: le Trumpy Bear est vendu par une entreprise de Dallas, la Exceptional Products, Inc, qui se présente comme une société de marketing direct spécialisée dans la commercialisation de marques à l'échelle nationale et de nouveau produits en utilisant principalement l’infopublicité et la télévision.

Faux airs parodiques, vrai business

L’ours est mis en valeur dans une publicité diffusée sur les chaînes câblées américaines, et notamment sur Fox News. Le journaliste Philippe Corbé s'en est étonné ce jeudi matin sur Twitter, lorsqu'il a vu défiler un spot promouvant le Trumpy Bear dans la matinale de Fox News Channel, la chaîne d'information câblée la plus regardée aux États-Unis.

Sous des airs parodiques, cette publicité se veut très sérieuse. On y voit se succéder des témoignages d’Américains qui tiennent la peluche dans leurs bras. Michael Rufino, un ancien Marine, chevauche sa moto accompagné de son Trumpy Bear et affirme: "Je suis fier d’avoir mon Trumpy Bear à mes côtés pour conduire". Une femme lance devant sa maison: "Que Dieu bénisse l’Amérique et qu’il bénisse Trumpy Bear”. Tous remercient Trumpy Bear car, selon eux, depuis l’arrivée de Donald Trump, l’industrie se porte mieux, les policiers se sentent plus protégés. Pour serrer vous-même un Trumpy Bear made in China dans vos bras, il faudra vous délester de 46 dollars, soit près de 40 euros.

Donald Trump, n’est pas le premier président américain a avoir son ours en peluche. La légende raconte que Theodore Roosevelt aurait inspiré le "Teddy Bear". Au début du 20e siècle, le 26e président des Etats-Unis participait à une chasse à l’ours infructueuse. Les organisateurs de la sortie avaient capturé un ours noir afin de l’offrir en pâture au président que l’on surnommait affectueusement "Teddy". Mais vexé par ce cadeau, Theodore Roosevelt avait refusé d’abattre l’ours. Deux émigrants russes, Rose et Morris Mictchom avaient alors eu l'idée de créer et de commercialiser un ours en peluche en référence à cette anecdote, alors surnommé "Teddy Bear". Le succès a pour eux été au rendez-vous, au point que le "Teddy Bear" est passé dans le langage courant, pour désigner un ours en peluche.

Mathilde Serra