BFMTV

Trump annonce le départ de son ministre de l'Intérieur

Ryan Zinke lors d'auditions au Sénat à Washington le 20 juin 2017

Ryan Zinke lors d'auditions au Sénat à Washington le 20 juin 2017 - MARK WILSON, GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Donald Trump a annoncé le départ de son ministre de l'Intérieur Ryan Zinke, qualifié par l'opposition comme "l'un des membres les plus néfastes du cabinet" du président américain.

Le gouvernement de Donald Trump est à nouveau secoué: le président américain a annoncé samedi le départ de son ministre de l'Intérieur, en grande partie chargé d'appliquer sa politique environnementale, le très controversé Ryan Zinke.

"Le ministre de l'Intérieur Ryan Zinke quittera l'administration à la fin de l'année après une période de près de deux ans. Ryan a accompli beaucoup de choses durant son mandat et je veux le remercier pour ses services rendus à la nation. L'administration Trump annoncera un nouveau ministre de l'Intérieur la semaine prochaine", a tweeté le président, au lendemain de l'annonce de la nomination de son nouveau chef de cabinet par intérim.

Des portes de son bureau rénovées pour 75.000 dollars

Aux États-Unis, le ministre de l'Intérieur est chargé de la gestion des parcs nationaux, des territoires fédéraux et des affaires amérindiennes. Ryan Zinke, ancien militaire et élu du Montana, était critiqué pour ses dépenses excessives: il avait fait rénover trois grandes portes dans son bureau pour un coût de 75.000 dollars et l'inspecteur général de son département enquêtait sur ses frais de déplacement en jets privés.

Sa gestion des questions environnementales était également dénoncée par l'opposition. Ryan Zinke, grand passionné de chasse, avait créé un conseil chargé d'assister le gouvernement sur les questions de protection de la vie sauvage. L'organisme était constitué de professionnels de la chasse.

"L'un des membres les plus néfastes du cabinet" 

Il avait également annoncé l'intention des autorités américaines d'ouvrir la quasi-totalité des eaux littorales des Etats-Unis à l'exploitation du pétrole et du gaz offshore.

"Ryan Zinke était l'un des membres les plus néfastes du cabinet en raison de sa gestion de l'environnement, de notre précieux territoire et de sa manière de traiter le gouvernement comme si s'était son pot de miel personnel", a réagi Chuck Schumer, le chef des démocrates au Sénat, expliquant que le gouvernement serait "un peu moins fétide" sans lui.

Guillaume Dussourt avec AFP