BFMTV

Soupçons d'ingérence russe aux États-Unis: Poutine dénonce des "absurdités"

Vladimir Poutine le 11 novembre 2017 lors d'une conférence de presse au Vietnam

Vladimir Poutine le 11 novembre 2017 lors d'une conférence de presse au Vietnam - Mikhail Klimentyev-AFP

Le président russe a qualifié ce samedi d'"absurdités" les accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle aux États-Unis via des contacts présumés avec l'entourage de Donald Trump. "Je n'ai connaissance de rien, décidément rien", a insisté Vladimir Poutine.

"Tout est ce qui est lié au dossier russe aux États-Unis est la preuve de la lutte politique intérieure dans ce pays (...) Ce sont des absurdités", a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse à Danang au Vietnam, à l'issue du forum de l'Asie-Pacifique (Apec).

Donald Trump avait quant à lui jugé "ridicules" les soupçons d'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine. Fin octobre, son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, a été inculpé de complot contre les États-Unis dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

L'acte d'inculpation de 31 pages ne fait toutefois aucune référence à la campagne présidentielle de Donald Trump. Il ne suggère pas non plus une quelconque collusion entre l'équipe du candidat républicain et les autorités russes visant à fausser le résultat du scrutin.

Au mois de janvier dernier, trois agences américaines de renseignement ont conclu que le gouvernement russe avait bien tenté de favoriser Donald Trump tout en discréditant Hillary Clinton.

C.H.A. avec AFP