BFMTV

Quand le Pentagone relaie un tweet appelant Trump à démissionner

Donald Trump, le 16 novemrbe 2017.

Donald Trump, le 16 novemrbe 2017. - Nicholas Kamm - AFP

L'espace de quelques instants, jeudi, le compte Twitter officiel du Département de la Défense, a retweeté un message appelant le président américain à démissionner.

La bourde n'est restée en ligne que quelques instants, mais n'est pas passée inaperçue. Le compte Twitter officiel du Pentagone a brièvement retweeté un message appelant Donald Trump à démissionner, jeudi, rapporte The Independent.

Rapidement supprimé

Le message originel (visible ci-dessous), avait été posté par le compte @ProudResister, appelait plusieurs responsables politiques américains, dont le président, à démissionner de leurs fonctions. Un tweet relayé par le compte du Pentagone, et donc exposé aux 5,2 millions d'abonnés de ce dernier. Au bout de quelques instants, le message a disparu du compte du Département de la Défense.

Dans un communiqué, le porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning, a expliqué qu'un des employés du ministère autorisé à utiliser le compte Twitter officiel avait "retweeté par erreur un contenu non approuvé par le Département de la Défense". "L'employé s'est aperçu de son erreur et l'a immédiatement effacé", poursuit le communiqué.

Comme le souligne The Independent, de nombreux comptes Twitter précisent qu'"un retweet ne constitue pas une approbation", mais ce n'est pas le cas du compte du Pentagone.

A.S.