BFMTV

L'accord sur le nucléaire iranien devrait survivre au Congrès américain

BFMTV

Le président américain Barack Obama semblait assuré d'une victoire au Congrès pour l'accord sur le nucléaire iranien, après le ralliement mercredi d'un nombre suffisant de sénateurs, 34, en prévision du vote qui aura lieu en septembre.

Les chefs républicains du Congrès ont prévu de mettre aux voix, avant le 17 septembre, une résolution de désapprobation de l'accord nucléaire, qui devrait en tout état de cause être adoptée dans un premier temps, car les républicains ont à eux seuls la majorité absolue dans chaque chambre du Congrès.

Barack Obama opposera son veto à la résolution, forçant un second vote, mais cette fois avec une majorité de deux tiers requise dans au moins une des deux chambres pour surmonter le veto. 

Si la résolution était adoptée malgré le veto présidentiel, elle bloquerait l'application par les Etats-Unis de l'accord international du 14 juillet, qui prévoit la suspension des sanctions économiques les plus lourdes contre Téhéran. La levée des sanctions est la contrepartie réclamée par les Iraniens en échange des restrictions sur leur programme nucléaire. Le parti démocrate est divisé.

La majorité soutient Barack Obama mais quelques démocrates très liés à la communauté juive américaine, dont les sénateurs Chuck Schumer de New York et Robert Menendez du New Jersey, ont annoncé leur opposition.

la rédaction avec AFP