BFMTV

Washington fustige ldes propos anti-homosexuels attribués au président gambien

BFMTV

Les Etats-Unis ont qualifié samedi d'"insensés" des propos attribués au président gambien Yahya Jammeh, qui aurait dit vouloir égorger tout homme qui voudrait en épouser un autre.

Selon l'ONG Human Rights Campaign, Yahya Jammeh a déclaré en mai dans un discours prononcé en public qu'il couperait la gorge des hommes qui veulent en épouser d'autres en Gambie.

Sans citer la teneur de ces propos, Susan Rice, conseillère du président Barack Obama pour la sécurité nationale, a déclaré qu'ils s'inscrivaient dans le cadre d'une "détérioration alarmante de la situation générale des droits de l'homme" en Gambie.

la rédaction avec AFP