BFMTV

USA: le milliardaire Robert Durst déplacé dans une unité psychiatrique

BFMTV

Votre chapo ici

L'excentrique milliardaire américain Robert Durst, accusé de meurtre après avoir avoué un crime à la télévision, a été transféré dans une unité de détention psychiatrique dans l'attente de sa prochaine audition au tribunal. Selon certains médias américains, il aurait un comportement suicidaire. "M. Durst a été déplacé pour raisons médicales" dans une unité de détention psychiatrique mardi dans la soirée, a indiqué à l'AFP Phil Stelly, porte-parole du bureau du shérif d'Orleans Parish.

Il n'a toutefois pas confirmé le "comportement suicidaire" de Durst mentionné par Blake Arcuri, avocat de l'équipe de l'accusation, dans le Los Angeles Times.

Robert Durst, héritier d'une famille new-yorkaise dont la fortune immobilière atteint 4,4 milliards de dollars, a été formellement accusé à Los Angeles lundi du meurtre en 2000 de l'amie de sa femme Susan Berman. Il avait été arrêté samedi à La Nouvelle-Orléans, à la veille de la diffusion du dernier épisode d'une série documentaire en six parties consacrée à sa vie sur la chaîne HBO: "The Jinx" ("La malédiction").

Dans le dernier épisode de "The Jinx: the life and deaths of Robert Durst", le milliardaire semble faire une confession involontaire en se murmurant à lui-même alors qu'il est aux toilettes et sans savoir que son micro sans fil enregistre toujours: "Qu'est-ce que j'ai fait ? Je les ai tous tués bien sûr". On l'entend aussi dire: "ça y est, tu es pris", et "quel désastre".

S. C. avec AFP