BFMTV

Un trafic de tableaux concernant de prestigieuses galeries d'art démantelé à New-York

des galeries d'art vendaient de faux tableaux

des galeries d'art vendaient de faux tableaux - -

Pierre Lagrange, amateur d'art achète un faux Jackson Pollock à 17 millions de dollars. Sa revente déclenche la fin d'une gigantesque escroquerie.

Pierre Lagrange est le belge le plus célèbre de Londres. Multimillionnaire, patron d'un fonds spéculatif à Londres, est aussi amateur d'art. En 2007, il achète chez Knoedler&Compagnie, la galerie newyorkaise de référence depuis 165 ans, ce qu'il croit être une toile de Jackson Pollock 17 millions de dollars raconte le point.fr.

Quatre ans plus tard, il désire vendre son tableau afin de régler son divorce.

Christie's et Sothedy's, les deux plus grandes salles des ventes d'art refusent l'œuvre d'art. La raison? Le "Sans titre", datant de 1950 contient deux pigments commercialisés en 1970 alors que le peintre s'est tué dans un accident de voiture en 1956. C'est un faux qui a été authentifié par la galerie au moment de l'achat. Pierre Lagrange ne peut même plus attaquer, apprenant l'escroquerie, Knoedler ferme immédiatement.

Des années d'excroquerie

Le FBI enquête depuis 2009 sur la provenance de certains tableaux de cette prestigieuse galerie. Glafira Rosales, une marchande d'art aurait vendu depuis 1984 plus de 60 tableaux d'artistes (d'une valeur de 80 millions de dollars) très célèbres comme Motherwell, Willem de Konig, Pollock et Mark Rothko. Elle disait qu'ils appartenaient à deux collectionneurs désireux de garder l'anonymat. Et pour cause, un n'a jamais existé et l'autre n'a jamais eu une seule de ses œuvres en sa possession.

Les galeristes s'estiment de bonne foi. Les autorités, elles, ont retrouvé l'auteur de la quasi-totalité des peintures. Pei-Shen Qian, immigré chinois de 73 ans peint depuis que le petit ami de Glafira l'a découvert peignant dans les rues de New-york. Les voisins du peintre observaient régulièrement un homme lui portant des tableaux dans son micro-atelier du Queens. Durant une quinzaine d'années la supercherie a fonctionné. Des experts examinent les toiles et reconnaissent un talent incroyable, non seulement au peintre mais à la finition du tableau. Le style des artistes est copié à la perfection dans les moindres détails. Glafira Rosales, 56 ans a été inculpé en mai pour fraude fiscale. Qian, lui, a disparu.

C.Pa.