BFMTV

Un croque-mort de Chicago ramenait "un peu trop de travail" à la maison

Le quartier de Riverdale, à Chicago où ont été découverts les corps.

Le quartier de Riverdale, à Chicago où ont été découverts les corps. - StreetView - Google

C'est pousser le professionnalisme un peu loin que de ramener des corps à son domicile quand on travaille dans les pompes funèbres. La veuve d'un croque-mort a fait la macabre découverte de quatre dépouilles dans son garage.

La veuve d'un croque-mort de Chicago a réalisé que son mari mort en août avait pour habitude de ramener du travail à la maison lorsqu'elle a découvert des corps dans leur garage, a rapporté jeudi un journal local.

La police a fourni très peu de détails sur le signalement que leur a fait cette femme mercredi soir, précisant seulement que quatre corps, des organes humains et des cendres résultant de crémation se trouvaient dans le garage, rapporte le Chicago Tribune (article payant). Plusieurs pierres tombales ont par ailleurs été découvertes dans cette propriété de Riverdale, une banlieue de Chicago dans le nord des Etats-Unis. La police judiciaire cherche actuellement à identifier qui sont les défunts.

Les voisins avancent leurs théories

Plusieurs voisins ont témoigné après avoir vu des corps dans des linceuls tachés de sang être évacués du garage. "Ma théorie est qu'il s'apprêtait à enterrer ces personnes, il a ramené les corps à la maison et ils n'ont jamais été enterrés", a déclaré au Chicago Tribune, Superman J. H. Horn un voisin sexagénaire. "Il a peut-être ramené un peu trop de travail chez lui. Enterrer des gens, c'était son boulot".

Le croque-mort, Anton Godfrey, est mort en août d'une crise cardiaque. Il avait dirigé une entreprise de pompes funèbres avant de la fermer il y a quatre ans et de travailler comme contractuel pour d'autres entreprises du secteur, selon le journal. L'épouse a été "surprise" et a appelé la police après avoir trouvé le premier corps, a rapporté le père de cette dernière au Chicago Tribune.

la rédaction avec AFP