BFMTV

Présidentielle américaine: ce qui se cache derrière le selfie géant avec Hillary Clinton

Hillary Clinton, le 5 septembre 2016.

Hillary Clinton, le 5 septembre 2016. - Justin Sullivan - Getty images North America - AFP

La photo est très vite devenue virale sur les réseaux sociaux. Hillary Clinton, tout sourire et vêtue de l'un de ses fameux tailleurs monochromes, fait un signe de la main debout sur une petite estrade. De l'autre côté d'une barrière qui se trouve tout près d'elle, les centaines de personnes qui emplissent la salle lui tournent le dos et brandissent haut leur téléphone, pour chacun prendre un selfie avec la candidate démocrate à la présidentielle américaine.

D'aucuns, comme le quotidien britannique The Telegraph, y ont vu un symbole de la "génération selfie". Avec tout ce que cela peut représenter de négatif. 

Oui mais voilà, la foule ne se serait pas décidée elle-même à prendre tous ces selfies, le 21 septembre dernier à Orlando, en Floride. C'est en fait l'ex-secrétaire d'Etat qui a déclenché le mouvement. 

"Il y avait 500 personnes qui ne pouvaient pas entrer pour l'événement principal alors elle est allée leur rendre visite dans une pièce adjacente après", explique à Time un porte-parole de la campagne de Clinton. Et c'est à ce moment là que l'ancienne Première dame a suggéré de poser pour cette photo géante, précise le magazine. "C'était assez incroyable d'être là et capturer" l'instant, explique Barbara Kinney, la photographe officielle de sa campagne, qui a aussi immortalisé l'instant.

Violette Robinet