BFMTV

Les soutiens de Donald Trump qui tiennent les pancartes "Blacks for Trump" sont blancs

Donald Trump lors d'un meeting à Lakeland, en Floride, le 12 octobre 2016

Donald Trump lors d'un meeting à Lakeland, en Floride, le 12 octobre 2016 - Mandel Ngan - AFP

Donald Trump n'est pas le favori des sondages, et encore moins auprès de l'électorat afro-américain. Pourtant, durant les meetings du candidat républicain à l'élection présidentielle américaine, des pancartes "Blacks for Trump" ont fleuri, mais agitées par des Blancs.

À moins de deux semaines de la présidentielle américaine et alors que les sondages donnent Hillary Clinton gagnante du scrutin, Donald Trump tente de rallier davantage de soutiens. Depuis plusieurs semaines, des panneaux sont apparus lors des meetings du candidat républicain dans la course à la Maison Blanche: "Blacks for Trump", soit "Les Noirs avec Trump".

Plus surprenant, ces affiches ont souvent été brandies par des Blancs. En attestent des photos diffusées sur les réseaux sociaux, prises lors de rassemblements en Floride ou à Las Vegas.

Un vote traditionnellement démocrate

Donald Trump tente en effet de rallier l'électorat afro-américain, pas du tout acquis à sa cause et qui vote traditionnellement démocrate. Selon un sondage, le candidat républicain ne recueille le soutien que de 4% de ces électeurs. Début septembre, le magnat de l'immobilier connu pour ses outrances s'était rendu dans une église de Detroit, promettant des emplois et de l'espoir.

Si les fidèles du candidat républicain commettent de petits arrangements, il existe cependant de tels militants, comme le montre une vidéo repérée par Le Huffington Post.

La photo d'une fausse famille

Toutes les pancartes en question renvoient vers le site internet douteux gods2.com, qui parodie Barack Obama et Hillary Clinton en monstres proches des communistes de l'URSS, du Ku Klux Klan ou des Illuminati.

Sur son compte Twitter, le candidat républicain à la présidence des États-Unis a déjà suscité la controverse sur le sujet. Donald Trump avait partagé au mois de juin dernier la photo d'une famille afro-américaine présentée comme des fidèles supporteurs. Sauf que le couple et ses quatre enfants n'a jamais voté pour le milliardaire et ne l'a jamais soutenu.

Céline Hussonnois-Alaya