BFMTV

John Kerry déclenche un tollé sur le "risque d'apartheid" d'Israël

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry lors d'une déclaration sur la situation en Ukraine, le 24 avril 2014 à Washington.

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry lors d'une déclaration sur la situation en Ukraine, le 24 avril 2014 à Washington. - -

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a averti qu'Israël courait le risque de devenir un Etat d'"apartheid" s'il ne faisait pas la paix rapidement avec les Palestiniens, affirme le site The Daily Beast. Les réactions israéliennes n'ont pas tardé.

C'est une petite phrase qui a mis le feu aux poudres dans les relations diplomatiques israélo-américaines. Lundi, le ministre israélien des Transports, Israel Katz, a vigoureusement condamné les propos du secrétaire d'Etat américain John Kerry selon qui Israël risquait de devenir un Etat d'"apartheid" s'il ne faisait pas la paix rapidement avec les Palestiniens.

"Kerry honte à vous ! Il y a des mots que l'on ne peut pas employer", a écrit sur sa page Facebook ce ministre membre du Likoud, le parti du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"En ce jour de commémoration nationale de l'Holocauste, voilà le secrétaire d'État américain nous décrivant comme un Etat apartheid, nous, l'Etat soumis à des menaces de destruction (...)", s'est indigné le ministre israélien des Transports.

Un enregistrement de John Kerry dévoilé

Dani Dayan, un ancien président du conseil de Yesha, la plus importante organisation de colons de Cisjordanie, a pour sa part dénoncé dans un communiqué une "insulte pour les peuples israélien et sud-africain", estimant que John Kerry "devrait se rendre en Judée-Samarie (ndlr: le nom donné par Israël à la Cisjordanie occupée) pour se rendre compte des possibilités de coexistence".

John Kerry avait fait sa remarque vendredi lors d'une réunion à huis clos de la Commission trilatérale (un groupe non partisan de discussion non gouvernemental fondé par David Rockefeller, ndlr), selon le site le Daily Beast qui a cité dimanche un enregistrement de ces propos.

"La création de deux Etats sera la seule solution réaliste. Parce qu'un Etat unitaire finirait par être soit un Etat d'apartheid avec des citoyens de seconde classe, soit un Etat qui détruira la capacité d'Israël d'être un Etat juif ", a déclaré John Kerry, selon le Daily Beast.

Le terme d'"apartheid" fait référence au système social ségrégationniste en vigueur en Afrique du Sud de 1948 à 1994.

S. C. avec AFP