BFMTV

Dans les quartiers chics de New York, un "bonus" pour les bonnes épouses

Sur Madison Avenue, dans l'Upper East Side, à Manhattan.

Sur Madison Avenue, dans l'Upper East Side, à Manhattan. - Stan Honda - AFP

Dans l'Upper East Side, à Manhattan, les riches hommes d'affaire ont pour habitude de verser un "bonus d'épouse" à leur femme, qui ne travaille pas. Objectif: récompenser leurs talents de ménagères.

La vie dans le très chic Upper East Side, au coeur de New York, n'est de toute évidence similaire à aucune autre. Le New York Times rapporte que les femmes au foyer habitant dans ce célèbre quartier situé en plein Manhattan, reçoivent une rétribution de la part de leur mari, en l'échange de leurs qualités de ménagères.

Rétribution financière... entre époux

Ce "bonus d'épouse" ("wife bonus", en anglais), dont l'existence est rapportée par Wednesday Martin, une chercheuse en sciences sociales habitant dans ce quartier, qui témoigne dans le quotidien américain, est déterminé par un contrat établi par le couple avant le mariage.

Ainsi, dans ce quartier où l'argent ne manque pas, et où il existe une véritable "ségrégation" entre les deux sexes, comme l'explique la chercheuse, les riches hommes d'affaires récompensent financièrement leurs femmes pour leurs bonnes qualités d'épouses, de la même manière qu'ils reçoivent des primes de leur employeur lorsqu'ils produisent de bons résultats. Ce qui inclut, entre autres, la bonne gestion financière du foyer ou encore la bonne éducation des enfants, et leur inscription dans les meilleures écoles.

Wednesday Martin explique que ce versement d'argent, qui peut s'apparenter à un salaire, permet à ces femmes de s'intégrer pleinement dans la sphère sociale de l'Upper East Side, ce qui nécessite d'avoir une certaine indépendance financière, que leur statut de femme au foyer ne leur permet pas d'avoir. 

A.S.