BFMTV

Aux Etats-Unis, Dieu a aussi son parc d'attraction

Le parc d'attraction est le deuxième lieu créationniste du Kentucky, après un musée entièrement dédié à cette théorie.

Le parc d'attraction est le deuxième lieu créationniste du Kentucky, après un musée entièrement dédié à cette théorie. - -

SUR LES INTERNETS - Aux États-Unis, un parc d’attraction créationniste devrait ouvrir ses portes en 2014. Un lieu où la religion est reine et où Dieu, créateur de l'humanité, renvoie Darwin dans les cordes.

C’est dans le Kentucky, près de Cincinatti, qu’"Ark Encounter" (Rencontre avec l’Arche) devrait voir le jour en 2014. Le Point.fr s’est penché sur le concept original de ce parc d’attraction: partager et défendre la parole de Dieu. Le projet est entièrement mené par des créationnistes convaincus.

Darwin et la théorie de l’évolution? Affabulations. Pour les créationnistes les plus stricts, la vie est apparue sur Terre parce que Dieu l’a bien voulu, et l’Homme a été créé à son image. Descendre du singe? Et puis quoi encore.

Cette théorie n’est pas si minoritaire qu’on pourrait le penser. Le Point précise qu’un sondage de l’institut Gallup, réalisé en 2012, révèle que 46% des Américains croient que "Dieu a créé les êtres humains d’un coup, sous leur forme actuelle, il y a plus ou moins 10 000 ans".

D’un potentiel religieux à un potentiel économique, Answer in Genesis (les réponses sont dans la Bible), groupe évangéliste, n’a pas hésité longtemps avant de lancer le projet.

"Je veux faire un tour d'Arche de Noé!"

Le parc d’attraction s’étendra sur 323 hectares et proposera aux visiteurs des animations 100% bibliques: une visite de l’Arche de Noé, entièrement reconstruite, ou encore de la Tour de Babel.

Pour ceux qui auraient oublié qu’il ne faut pas plaisanter avec Dieu, une attraction sur le thème des sept plaies d’Egypte est prévue. Rivière de sang et pluie de sauterelles pour de faux.

Pour les plus jeunes, une partie du parc leur sera entièrement réservée avec mur d’escalade, toboggans et tyroliennes. Sans oublier des pauses éducatives dans de petites cabanes où les enfants pourront en apprendre plus sur Dieu.

"Aide toi, le ciel t'aidera"...Mais les dons, ça marche aussi

Pour financer le projet, Answer in Genesis fait appel à la charité chrétienne. Le financement de l'Arche de Noé, attraction phare du futur parc, est entièrement prise en charge par monsieur et madame tout-le-monde.

Sur le site internet du projet, les donateurs peuvent verser 100, 1.000 ou 5.000 euros (un échelonnement sur plusieurs mois est même proposé) afin de fournir un clou, une planche ou une poutre. Le nom du participant sera ensuite gravé sur la pièce qu’il aura financée.

Avec déjà près de 13 millions de dollars récoltés, sur les 24.5 millions nécessaires, le futur parc devrait marcher du feu de Dieu.

>> À lire sur LePoint

Alizée Golfier