BFMTV

Au Texas, une mère se fait passer pour sa fille au collège pour dénoncer les failles de sécurité

Une mère de famille américaine s'est déguisée en collégienne pour prendre la place de sa fille de 13 ans à l'école afin d'alerter sur les problèmes de sécurité. Elle n'a fini par être repérée qu'en toute fin de journée.

Ni vue, ni connue. Casey Garcia, une jeune mère de famille texane, a réussi à se faire passer pour sa fille de 13 ans, la remplaçant tout au long de sa journée de collégienne. Le but: dénoncer les failles de sécurité de la Garcia-Enriquez Middle School, un collège de San Elizario, dans la banlieue d'El Paso.

"Ce n'était pas difficile. Personne n'a remarqué que j'étais là. C'est un vrai problème, il faut renforcer la sécurité de cette école. C'est ce que j'ai voulu prouver", a expliqué Casey Garcia dans une vidéo postée sur son compte YouTube.

Cheveux teints en noir et vêtue d'un sweatshirt à capuche et d'un masque, Casey Garcia, 30 ans, a ainsi pu pénétrer dans l'enceinte du collège de sa fille Julie, 13 ans, et y suivre l'ensemble des 7 cours prévus dans son emploi du temps sans éveiller de soupçon. En toute fin de journée, la mère de famille a toutefois fini par être démasquée par la dernière enseignante.

"La dernière prof m'a dit: 'Julie, est-ce que tu peux rester après la classe?'. Je lui ai répondu 'Oui, bien-sûr'. Elle m'a dit 'Tu n'es pas Julie'. J'ai enlevé mon masque, j'ai enlevé mes lunettes et j'ai dit 'Non, je ne suis pas Julie, je suis sa mère'.

Déjeuner masque baissé

Sur les images tournées en caméra cachée par la mère de famille, on la voit ainsi se promener dans les couloirs de l'école, suivre un cours de maths et même déjeuner à la cantine, masque baissé. A plusieurs reprises, Casey Garcia échange avec le personnel du collège, mais celui-ci ne semble se soucier que du fait qu'elle tient son portable à la main, ce qui contrevient manifestement aux règles de l'établissement.

La vidéo de sa journée de collégienne a rapidement trouvé son public sur les réseaux sociaux - près d'un million de vues à ce jour - ébruitant ainsi l'incident auprès des autorités. La mère de famille a fini par être arrêtée par la police du comté d'El Paso pour suspicion d'intrusion criminelle et falsification de documents et placée en détention provisoire. Elle n'a pu sortir de prison qu'en échange d'une caution de 7908 dollars (6498 euros).

Malgré ces conséquences judiciaires, l'opération a toutefois été efficace puisque la Garcia Enriquez Middle School a annoncé un renforcement prochain du protocole de sécurité.

"Il y a eu une brèche dans le dispositif de sécurité. Notre protocole va dès lors être réévalué", a annoncé l'établissement dans un communiqué.

La sécurité des établissements scolaires est régulièrement pointée du doigt aux Etats-Unis. Selon le média spécialisé Education Week, 7 fusillades ont déjà éclaté dans des écoles depuis le début de l'année 2021, pour un bilan de 3 morts et 6 blessés.

François de La Taille