BFMTV

Etats-Unis: après une erreur lors d'une FIV, une femme donne naissance aux enfants de deux autres couples

Image d'illustration - Bébé

Image d'illustration - Bébé - Pïxabay

Un couple de New-Yorkais a intenté une action en justice à une clinique américaine, après avoir découvert que ses bébés, nés d'un FIV, n'étaient pas de lui.

Marié depuis 2012, un couple d'Américains, originaire de New York, a finalement donné naissance à des jumeaux, en mars dernier, après avoir eu des problèmes pour concevoir un enfant. Mais, en raison d'une erreur dans leur fécondation in vitro (FIV), il s'avère que les bébés ne sont pas d'eux. Les deux parents, d'origine asiatique, étaient surpris d'avoir eu deux garçons dont l'apparence physique ne reflétait pas leur héritage génétique.

Comme le rapporte CNN, le couple a intenté une action en justice, le 1er juillet, contre la clinique californienne vers laquelle il s'était tourné, le CHA Fertility Center. Il a dépensé plus de 100.000 dollars dans le processus, entre les honoraires du médecin, le coût du laboratoire, l'utilisation de médicaments ou encore les frais de voyage. Le centre se targue, pourtant, sur son site internet, de délivrer "le plus haut degré de soins personnalisés avec un sens du devoir irréprochable". 

Deux garçons de deux couples différents

Des tests ADN ont permis de confirmer que les deux garçons n'avaient pas de liens génétiques avec le couple et n'étaient même pas frères. Les deux bébés ont alors été rendus à leurs parents génétiques, également clients du CHA Fertility Center. La clinique n'a, pour l'instant, fait aucun commentaire sur l'affaire. Laissant le couple de New-Yorkais dans le flou concernant le sort leurs deux véritables embryons. 

Clément Boutin