BFMTV

Son fils soldat se suicide, une canadienne reçoit un chèque de un centime

Un drapeau canadien flotte près d'un bunker en Afghanistan, le 5 juillet 2011.

Un drapeau canadien flotte près d'un bunker en Afghanistan, le 5 juillet 2011. - -

Le ministre de la Défense canadien s'est excusé, évoquant "une grossière erreur". Le jeune soldat s'était suicidé en 2011, à son retour d'Afghanistan.

Un piètre dédommagement, vécu comme une provocation. Le ministre de la Défense nationale du Canada s'en est d'ailleurs excusé mardi. Il avait envoyé un chèque d'un centime à la mère d'un soldat décédé en 2011.

Rob Nicholson a tenu à s'excuser auprès de la famille de Justin Stark au nom du gouvernement pour ce qu'il a décrit comme "une grossière erreur bureaucratique". Le ministre le Défense répondait ainsi à une controverse soulevée par Wayne Marston, un député de l'opposition néo-démocrate à la Chambre des Communes.

Le député originaire de l'Ontario a raconté que la mère d'un soldat qui s'est suicidé à son retour d'Afghanistan en 2011 a récemment reçu un chèque de un centime au nom de son fils, Justin Stark, de la part du gouvernement du Canada. "Un chèque d'un sou, après tout ce que cette mère a dû endurer, c'est inexcusable" a déploré Wayne Marston.

Des "héros nationaux" victimes de gestes grossiers

Le ministre canadien de la Défense a admis que cette situation était "totalement ridicule" et s'est engagé à tout mettre en oeuvre pour comprendre ce qui a pu se produire, et éviter que ce genre de situation ne se répète.

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper a essuyé de vives critiques dans les derniers mois, face au manque d'aide apportée aux soldats canadiens et à leurs familles.

L'opposition estime que ce chèque témoigne une fois de plus du manque de considération du gouvernement à l'égard des militaires canadiens. "Ce n'est pas la première que nos héros nationaux sont victimes d'un geste aussi grossier" a rétorqué mardi un autre député du parti néo-démocrate.

A. D. avec AFP