BFMTV

Feux de forêt au Canada: plus de 40.000 personnes évacuées

Les restes d'arbres carbonisés après un incendie à Fort McMurray, dans la province d'Alberta au Canada le 04 juin 2016.

Les restes d'arbres carbonisés après un incendie à Fort McMurray, dans la province d'Alberta au Canada le 04 juin 2016. - COLE BURSTON / AFP

Depuis plus d'une semaine, 46.000 personnes ont dû évacuer leur domicile en raison d'importants feux de forêt dans l'ouest du Canada.

Les gigantesques incendies de forêts dans la province de Colombie-Britannique dans l'Ouest canadien ont provoqué de nouvelles évacuations lundi, portant à 39.000 le nombre de sinistrés depuis plus d'une semaine, a annoncé le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale.

La plus grande évacuation de l'histoire de la région

"C'est la plus grande évacuation de l'histoire de la Colombie-Britannique", a déclaré M. Goodale lors d'une conférence de presse.

Près de 3.000 pompiers venus de tout le Canada et 200 hélicoptères et avions combattent plus de 159 feux dans la province, dont 27 majeurs. Quinze de ces feux menacent des municipalités, a dit le porte-parole des services de lutte contre les incendies de la Colombie-Britannique, Kevin Skrepnek.

Des renforts sont même attendus d'Australie, avec l'arrivée mercredi d'environ 50 stratèges de la lutte contre les feux de forêts.

Le Canada est prêt, au besoin, a aussi faire appel à d'autres pays, a précisé son ministre de la Sécurité publique.

Parcs naturels menacés

La situation était particulièrement critique dans le centre et le sud de la province, aux prises depuis plusieurs semaines avec un temps caniculaire et où l'état d'urgence est en vigueur depuis dix jours.

L'incendie le plus imposant, près du village d'Ashcroft, à 340 km au nord-est de Vancouver, couvrait lundi plus de 500 km2.

Après l'espoir d'une accalmie la semaine dernière, les feux ont regagné en intensité au cours du week-end, attisés par de forts vents, pendant que la foudre faisait apparaître de nouveaux foyers d'incendie.

Les feux menacent désormais plus à l'est les montagnes Rocheuses, où se situent les parcs naturels nationaux les plus prisés du pays, comme celui de Banff, en Alberta.

C.Br. avec AFP